La star d’Al-Ahly et de l’équipe nationale égyptienne : Lekjaa s’est moqué de nous, comme Rorawa l’a fait avant

0
Fouzi Lekjaa
Advertisement

Maroc Foot: Le joueur, Mohamed Abdel-Galil, ancien club d’Al-Ahly et star de l’équipe nationale égyptienne, a confirmé que le président de la Fédération marocaine de football, Fouzi Lekjaa, s’était moqué des Egyptiens, tout comme le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua dans le passé.

L’ancienne star de l’équipe nationale égyptienne a déclaré dans des déclarations télévisées : « Fouzi Lekjaa s’est moqué de nous, comme cela s’est produit lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2010, et a répété ce qu’a fait Mohamed Raouraoua , président de la Fédération algérienne de football à l’époque. »

Les déclarations de l’ancienne star d’Al-Ahly sont intervenues après la défaite du club contre le Wydad Casablanca du Maroc avec deux buts sans réponse, lors de la rencontre qui a réuni les deux équipes en finale de la Ligue des champions africaine au complexe Mohammed V de Casablanca, Maroc.

Mohamed Abdel-Galil a également déclaré sur le sujet : « Al-Ahly a perdu le dernier match avant de le jouer », soulignant que l’intransigeance de la Fédération africaine de football « suffisait » et la sécurité marocaine contre Al-Ahly et ses supporters était attendue.

Il a expliqué: « Al-Ahly a également perdu le match à l’intérieur et à l’extérieur du terrain, car il a été affecté par les circonstances entourant la finale, et il n’aurait pas dû le faire, et il n’a pas fourni la performance requise dans le match et s’est engagé beaucoup d’erreurs tactiques. »

Un grand nombre de pratiquants du football du continent africain avaient ouvert le feu sur le président de la Fédération marocaine de football, Faouzi Lekjaa, notamment après qu’il ait imposé l’instauration de la finale de la Coupe d’Afrique des champions au Maroc.

Ils ont considéré que l’imposition de la tenue de la rencontre dans l’Etat du Maroc et la présence d’un club marocain en finale est une grande injustice contre le club égyptien d’Al-Ahly, et un parti pris flagrant qu’il ne fallait pas faire taire.

Article précédentFootball: Manchester City expose Riyad Mahrez concernant sa blessure
Article suivantLa Tunisie renouvelle sa demande à l’Algérie pour augmenter les livraisons de gaz