L’étrange montée du dinar algérien : Quelles sont les raisons derrière cette évolution inattendue des taux de change ?

    0
    L'étrange montée du dinar algérien : Quelles sont les raisons derrière cette évolution inattendue des taux de change ?

    Le marché des devises en Algérie a récemment connu une situation exceptionnelle qui a suscité l’attention des observateurs financiers et des économistes. Cette situation est caractérisée par un phénomène rare : le retour des gains du dinar algérien par rapport aux devises étrangères, en particulier l’euro, sur les marchés officiels, tandis que les taux de change du marché parallèle ont atteint des niveaux historiquement élevés.

    Le dinar face à l’euro : Une dynamique surprenante

    Le vendredi 29 septembre 2023, les chiffres publiés par la Banque d’Algérie ont révélé un taux de change d’1 dollar de 137,26 dinars pour l’achat et 137,28 dinars pour la vente. Ces chiffres marquent une augmentation notable par rapport aux semaines précédentes, où le dinar était échangé entre 134 et 137 dinars pour un dollar. Cette tendance à la hausse du dinar par rapport au dollar américain est frappante et mérite une analyse approfondie.

    De manière similaire, le taux de change d’1 euro par rapport au dinar était de 145,36 dinars pour l’achat et de 145,43 dinars pour la vente le même jour. Cette augmentation des taux de change de l’euro par rapport au dinar est d’autant plus remarquable que précédemment, l’euro avait atteint des niveaux d’environ 149 dinars, notamment à la fin du printemps et au début de l’été. Cette période a été marquée par une baisse significative des prix du pétrole et une réduction des recettes en devises étrangères en Algérie.

    Cependant, cette situation étrange a coïncidé avec le retour de la hausse des prix du pétrole sur le marché international, notamment à partir de l’été dernier. Le prix du pétrole, notamment le mélange de pétrole Brent de la mer du Nord, qui sert de référence au pétrole algérien « Sahara Blend, » a atteint environ 95,65 dollars par baril le vendredi 29 septembre 2023. Cette reprise des prix du pétrole a contribué au regain de la monnaie nationale sur les marchés officiels.

    Pourtant, la situation est tout à fait différente sur les marchés parallèles, où les taux de change du dinar ont atteint des niveaux historiquement élevés. Des témoignages recueillis auprès de changeurs sur le marché parallèle ont révélé que le taux de vente de 100 euros atteignait parfois 23 110 dinars, un niveau record qui n’avait jamais été atteint depuis l’introduction de l’euro en Algérie.

    Quant au dollar, son taux de change sur le marché parallèle a également atteint des niveaux très élevés, avec un taux d’achat de 21 400 dinars chez les changeurs. Cette situation est d’autant plus étonnante que l’économie mondiale connaît actuellement des incertitudes, notamment en raison de la crise de la dette en Europe et des fluctuations du dollar américain.

    Le rôle des bureaux de change

    Cette situation intrigante intervient au moment où le Conseil monétaire et bancaire a récemment approuvé un projet de réglementation visant à créer des conditions propices à l’adoption et à la création de bureaux de change en Algérie. Cette initiative vise à faciliter les opérations de change au profit du grand public.

    L’analyste économique et financier Nabil Djemaa attribue le retour des gains du dinar sur les marchés officiels à plusieurs facteurs. Tout d’abord, il souligne l’augmentation du PIB, le prix du baril de pétrole en hausse, et les réserves de change en augmentation. De plus, il met en avant l’amélioration de la compétitivité commerciale de l’Algérie.

    En conclusion, la situation actuelle des taux de change en Algérie suscite de nombreuses questions et interpelle les acteurs économiques et financiers. Les raisons derrière cette situation étrange méritent une analyse plus approfondie pour comprendre les dynamiques qui influencent le dinar algérien sur les marchés des devises.

    Article précédentL’Algérie mise sur l’électrification : 1000 voitures électriques d’ici 2024
    Article suivantDéclarations explosives d’une sénatrice américaine : Le Royaume-Uni sur le point de déclencher un conflit mondial en Ukraine