viande

Le Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (Cnis) a indiqué, aujourd’hui, que les importations de viandes, fraîches et congelées, en Algérie, lors des cinq premiers mois de l’année en cours, de janvier à fin mai, ont atteint 79,31 millions de dollars. Un chiffre en baisse de 19,60 % par rapport à la même période de l’année dernière, où le pays a importé pour 98,64 millions de dollars.

L’Algérie a donc importé 22 109 tonnes de viandes cette année contre 29 017 tonnes en 2012 (janvier à fin mai). Mais si, globalement, les chiffres sont en baisse, il y a lieu de noter que ce sont les importations des viandes fraîches qui sont en hausse. Si durant les cinq premiers mois de l’année dernière, l’Algérie a importé pour 16,22 millions de dollars, cette année le chiffre, durant la même période, a atteint les 25,37 millions de dollars. Les importations de viandes fraîches ont enregistrées donc une hausse de 56%. Et encore, le taux aurait pu être plus grand, puisque les prix des viandes ont relativement chuté.

Ainsi, en terme de volume, l’Algérie a importé cette année 4828 tonnes contre 2891 tonnes durant la même période de l’année dernière, soit une hausse de 67%. Le Ministère de l’agriculture rappelle que plusieurs dispositions ont été prises notamment pour éviter la hausse des prix des viandes durant le mois de Ramadhan. En plus des habituelles quantités de viandes congelées, des opérateurs ont procédés, indique-t-on au niveau de la tutelle, à l’importation, pour la première fois, de la viande fraîche sous vide. Le pays d’origine de ces viandes est l’Espagne.

Elyas Nour

Article précédentUne visite très attendue et finalement très ordinaire de Sellal à Tizi-Ouzou
Article suivantAttaque terroriste d’Ain Defla/ « Même la Russie avec sa technologie a subi des pertes importantes »