L’Algérie condamne fermement l’attaque terroriste à Djeddah, en Arabie saoudite

0
ministère des Affaires étrangères
Advertisement

Algérie Arabie saoudite: Aujourd’hui, samedi, le ministère des Affaires étrangères et la Communauté nationale à l’étranger ont publié une déclaration concernant l’attaque terroriste qui a eu lieu dans la ville saoudienne de Djeddah.

Selon le communiqué du ministère des Affaires étrangères, l’Algérie condamne fermement l’attentat-suicide, et salue, dans le même contexte, le grand professionnalisme des forces de sécurité saoudiennes, qui ont réussi en tout professionnalisme à déjouer cette opération terroriste et à préserver la sécurité de citoyens.

L’Algérie a exprimé ses vœux de prompt rétablissement à tous les blessés, réitérant sa solidarité avec le Royaume frère d’Arabie saoudite dans sa lutte contre le terrorisme.

Le ministère des Affaires étrangères a souligné l’importance de mobiliser les efforts nécessaires au niveau international pour éradiquer et prévenir ce fléau, selon une approche intégrée et multilatérale, afin d’assurer une réponse globale, efficace et plus décisive face à la croissance menaces terroristes dans le monde.

hier, vendredi, le porte-parole officiel de la Présidence de la Sûreté de l’État a révélé à l’Agence de presse saoudienne , que les autorités compétentes ont pu, mercredi, traquer le recherché Abdullah bin Zayed Abdul Rahman Al-Bakri Al-Shehri, et « lors des procédures d’arrestation, il a pris l’initiative de se faire exploser avec une ceinture explosive qu’il portait.

Le communiqué ajoute que l’accident a entraîné « son décès, et l’un des résidents de nationalité pakistanaise et trois agents de sécurité ont subi diverses blessures, après quoi ils ont été transférés à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires ».

Al-Bakri figure sur une liste de personnes recherchées de 9 personnes, que le ministère saoudien de l’Intérieur a annoncée le 31 janvier 2016, à la suite de l’attentat à la bombe contre la mosquée du commandement des forces d’urgence à Asir le 6 août 2015.

Article précédentAlgérie: tremblement de terre à batna
Article suivantHalilhodzic était aimé des Algériens et « insulté » par les Marocains, les éléphants et les Japonais