L’Algérie Domine Encore le Classement des Revues Scientifiques Arabes

0
L'Algérie Domine Encore le Classement des Revues Scientifiques Arabes

L’Algérie continue de marquer son excellence dans le domaine de la recherche académique en s’arrogeant la première place dans le classement des revues scientifiques arabes selon l’indicateur biométrique Arab Citation et Impact Factor (ARCIF) en 2023.

Pour la quatrième année consécutive, le pays a fait preuve d’une évolution remarquable, plaçant 445 de ses revues scientifiques parmi les 1 155 revues évaluées. Une nette progression par rapport aux 370 revues de l’année précédente, comme l’a annoncé la Direction générale de la recherche scientifique et du développement technologique (DGRSDT).

Excellence Quantitative et Qualitative

Cependant, ce succès n’est pas uniquement quantitatif. Au cœur de cette reconnaissance se trouve la qualité indéniable des publications. À titre d’exemple, l’Université de Laghouat a été honorée pour sa revue dans le domaine des Lettres et sciences humaines. Celle-ci s’est hissée à la première place au niveau arabe, démontrant l’excellence de la recherche dans ce domaine en Algérie. De même, dans le domaine des sciences politiques, le Centre de Dar Arabi de recherches et des études n’a pas été en reste. Sa revue s’est octroyée également la première place parmi 68 publications concurrentes.

Un Indicateur de Réputation Mondiale

Établi par e-Marefa en 2013, l’ARCIF est un indicateur respecté qui mesure l’impact des revues scientifiques à travers le monde arabe. La rigueur de cet indicateur est incontestée. Il repose sur 32 critères distincts qui prennent en compte non seulement les standards de publication et le contenu éditorial, mais aussi la diversité de la représentation dans la région arabe et sur la scène internationale. Cette approche holistique garantit que les revues reconnues maintiennent les standards les plus élevés en matière de recherche et de diffusion scientifique.

L’Engagement de l’Algérie envers l’Excellence Scientifique

Le grand progrès réalisé par l’Algérie, tel que souligné par la DGRSDT, n’est pas seulement une victoire pour les institutions impliquées, mais aussi une confirmation du dévouement du pays à enrichir le paysage scientifique et académique. La reconnaissance par l’ARCIF souligne l’engagement continu de l’Algérie envers l’excellence scientifique, la diversité intellectuelle, et la contribution significative à la communauté mondiale de la recherche.

Un Phare de Savoir et d’Innovation

Au-delà des chiffres et des classements, ce succès continu place l’Algérie sur la carte comme un phare de savoir et un hub d’innovation scientifique dans le monde arabe. C’est une narration qui, espérons-le, inspirera la prochaine génération de chercheurs, d’académiciens et de penseurs en Algérie.

Article précédentTaylor Ward, l’Épouse Engagée de Riyad Mahrez, Émeut les Réseaux Sociaux avec son Soutien à la Palestine
Article suivantLa Solidarité de Mahrez avec la Palestine Éclipse l’Égypte de Salah : Un Match dans et hors du Terrain