L’Algérie est dans son agenda… Emmanuel Macron se lance dans une tournée africaine et flirte avec les peuples du continent

0
Emmanuel Macron
Advertisement

France: Aujourd’hui, mardi, le président français Emmanuel Macron a entamé une tournée officielle dans les pays africains.

Emmanuel Macron a commencé sa tournée au Cameroun, où il a prononcé un discours nuptial aux habitants du continent.

Le président français a déclaré, dans un communiqué diffusé par l’agence française « BFM », qu’il estime que la France a beaucoup à faire sur le continent africain.

Emmanuel Macron a dénoncé le passé, qui refuse de s’oublier, et l’incompréhension entre le continent et la France.

L’oratrice pense qu’il y a une histoire d’amour, de respect, d’échange et de métissage entre la France et le continent africain.

Abordant les richesses du continent, le président français a exprimé son espoir d’ un partenariat gagnant-gagnant , notamment dans le commerce, qu’il considérait comme garant de la paix entre les nations.

Il est à noter que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a récemment invité son homologue français à se rendre en Algérie.

Le président français a répondu à l’invitation du président Tebboune dans un message de félicitations à celui-ci à l’occasion de la fête de l’indépendance.

Macron a déclaré : « J’attends avec impatience votre invitation à me rendre prochainement en Algérie pour lancer ensemble le nouvel agenda bilatéral sur la base de la confiance et du respect mutuel de la souveraineté de nos deux pays.

La visite attendue du responsable français intervient après une crise diplomatique entre les deux pays, sur fond de déclarations insultantes de Macron à l’égard de l’Algérie.

Pour mémoire, l’influence de la France sur le continent a décliné, au profit de la Russie, de la Chine ou encore de l’Italie, devenue un partenaire stratégique de l’Etat algérien.

Article précédentL’Algérie accélère l’achèvement du projet de liaison coaxiale à fibre optique transsaharienne
Article suivantImportation de voitures: Des véhicules libyens en Algérie embarrassent les autorités en charge du dossier