blé européen

Algerie: La guerre russo-ukrainienne a attiré l’attention sur des matériaux stratégiques tels que le gaz et le blé, après que des inquiétudes ont surgi concernant les ruptures d’ approvisionnement dues à la guerre.

A ce propos, le site internet russe « AGRI » a révélé que l’Algérie, l’Egypte, la Chine, le Nigeria et le Maroc sont les plus gros acheteurs de blé européen depuis le début de la saison en cours.

Selon les données révélées par la même source, l’Algérie a acquis 3,18 millions de tonnes de cette substance, depuis le début de la saison en cours.

L’Égypte est arrivée deuxième avec 2,3 millions de tonnes, tandis que la Chine a acheté 2,08 millions de tonnes.

Pour sa part, le Nigéria a acheté 1,6 million de tonnes de blé européen, tandis que le Royaume du Maroc a acheté 1,17 million de tonnes de la même matière.

Il convient de noter que les prix du blé ont considérablement augmenté en raison de la forte demande.

Dans ce contexte, l’Union européenne a annoncé qu’elle allait allouer 200 millions d’euros à toute la région du Maghreb, y compris l’Algérie.

l’agence Bloomberg avait laissé entendre plus tôt que l’Algérie tenterait d’obtenir des quantités supplémentaires de cette substance stratégique.

D’autre part, le département américain de l’Agriculture a révélé que la production locale de blé en Algérie ne couvre que 34% des besoins des Algériens.

Article précédentAlgérie: les restes de milliers de martyrs portés disparus pendant la révolution de libération Retrouver
Article suivantAlgerie: Lamamra s’entretient avec son homologue bosniaque