Vahid Halilhodzic

L’entraîneur de l’équipe nationale marocaine, Vahid Halilhodzic, a vivement réagi à la presse marocaine qui a promu la nouvelle de son départ de l’équipe nationale marocaine en disant : « Je sais que tu ne m’aimes pas, et je ne t’aime pas non plus. , et je partage le même sentiment que toi. »

Le site Koura, spécialisé dans l’actualité footballistique, précise que les derniers mots d’Halilhodzic tentent d’envoyer des messages cryptés et polyvalents, que ce soit à la Ligue royale de football ou aux supporters marocains en colère, et via la presse nationale, estimant qu’il « n’est plus a l’énergie de supporter cette situation. »

Halilhodzic s’en est vivement pris à la presse marocaine, qui cherche des occasions d’ouvrir le feu sur lui.

Halilhodzic a estimé qu’il était attaqué par des critiques injustifiées en raison du nombre et des réalisations qu’il a accomplies, et qu’il ne se soucie pas de tout ce qui fait actuellement la promotion de son licenciement imminent.

Jusqu’à présent, l’entraîneur bosniaque continue ses fonctions dans une routine normale, et le porte-parole dit aux médias : « Je me fiche de ce qu’ils disent de moi dans les médias. Je n’aborderai pas plus de questions et ne répondrai pas à des choses que certains essaient de m’impliquer. »

On s’attend à ce que la fin de l’ère d’Halilhodzic soit officiellement annoncée, ou que la confiance en sa personne pour diriger les Lions de l’Atlas lors des prochaines élections soit officiellement annoncée, sur la base du résultat de la rencontre entre lui et le président de l’Association marocaine de football. Fédération, Faouzi Lekja.

Halilhodzic a expliqué dans une déclaration au site internet bosniaque, qu’il était habitué aux critiques et qu’il n’était pas au courant de son départ de l’équipe nationale marocaine, indiquant par la même occasion qu’il était prêt à toute décision.

Le Bosnien a déclaré : « Mon destin est-il avec l’équipe nationale marocaine ? Je n’en reparlerai plus, c’est comme ça quand tu es entraîneur, tu es constamment sous pression que certaines personnes ne supportent pas, mais je suis prêt à tout. »

La source a ajouté: « C’est dommage que l’on en parle plus que du succès, car je suis le seul entraîneur à s’être qualifié pour la Coupe du monde avec 4 équipes différentes. »

Article précédentMaroc Foot: Halilhodzic a été limogé et s’est approché de l’équipe nationale algérienne
Article suivantDéclaration de la FIFA : Découvrez ce que la FAF a caché aux Algériens à propos de l’arbitre Gassama

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici