L’Algérie et la Chine : Une Amitié Forte et des Liens Inébranlables Renforcés par la Visite de Tebboune à Pékin

0
L'Algérie et la Chine : Une Amitié Forte et des Liens Inébranlables Renforcés par la Visite de Tebboune à Pékin

Le gouvernement chinois a réaffirmé son engagement envers l’Algérie en tant que « pays ami et partenaire depuis des décennies ». La récente visite du président Abdelmadjid Tebboune à Pékin a joué un rôle essentiel dans le renforcement des relations bilatérales entre les deux nations. La Chine a également exprimé son appréciation des positions de l’Algérie concernant la situation dans la région du Xinjiang.

Soutien à l’Algérie dans les Affaires Internationales

La Chine a confirmé son soutien à l’Algérie dans le domaine des affaires internationales, et plus particulièrement sur des questions sensibles comme la situation dans la région du Xinjiang. Les autorités chinoises ont rejeté les allégations de « persécution des musulmans ouïghours » et ont qualifié ces accusations de « calomnies et de fausses accusations sans fondement ».

Un Développement Durable au Xinjiang

La région autonome du Xinjiang, au cœur de la controverse, connaît un développement soutenu. Zhang Chunli, vice-secrétaire du gouvernement de la région autonome du Xinjiang, a souligné que la région est vaste, couvrant 1,6 million de kilomètres carrés, avec une population multiraciale et des frontières partagées avec huit pays sur 5 000 kilomètres de long.

Il a mis en avant la diversité religieuse de la région, avec l’islam, le christianisme, le bouddhisme et le taoïsme parmi les croyances présentes. Zhang a fait remarquer que les habitants vivent en harmonie, tout en bénéficiant d’une intégration économique. La région a enregistré une production annuelle de 275 milliards de dollars en 2022, avec un taux de croissance de 5,1 %, et un revenu par habitant de 9 400 dollars.

Liberté Religieuse et Lutte Contre la Pauvreté

L’une des questions majeures abordées lors de la rencontre était la liberté religieuse. Zhang a souligné que les autorités chinoises garantissent la liberté religieuse pour tous, y compris les musulmans. Des efforts sont déployés pour améliorer et établir des infrastructures religieuses pour la communauté musulmane, avec un soutien énergétique et en eau aux mosquées. Il a également mentionné la création de l’Institut des Sciences Islamiques du Xinjiang, visant à former un grand nombre d’imams et à promouvoir l’enseignement religieux.

Zhang a conclu en soulignant que « l’Occident cherche à ternir l’image de la Chine et à créer de l’instabilité ». La région du Xinjiang a réussi à éradiquer la pauvreté sous la direction du Parti et du gouvernement.

L’Algérie continue de jouer un rôle essentiel dans le renforcement des relations sino-algériennes et dans la promotion de la compréhension internationale sur des questions complexes telles que la situation au Xinjiang.

Article précédentMatch Amical Algérie – Cap Vert : Heure et Chaîne de Diffusion
Article suivantEscalade Dangereuse : Coupures d’Eau et d’Électricité dans les Prisons Israéliennes