L’Algérie et l’Arabie saoudite se préparent à renforcer leur coopération économique et d’investissement

    0
    L'ambassadeur d'Algérie en Arabie Saoudite, Mohamed Ali Boghazi

    L’Algérie et l’Arabie saoudite ont récemment affirmé leur désir de renforcer leur coopération économique et d’investissement.

    L’ambassadeur algérien en Arabie saoudite, Mohamed Ali Boughazi, a déclaré dans une interview accordée au journal saoudien Al-Sharq que les deux pays partagent des points de vue sur de nombreux dossiers politiques et économiques, ce qui leur a permis de se coordonner sur ceux-ci dans des forums internationaux, tels que les organisations OPEP et OPEP Plus.

    Les deux pays ont signé plus de 30 accords couvrant divers domaines, notamment la création de la société mixte d’investissement et du conseil paritaire des hommes d’affaires, ainsi que des accords dans le domaine de la culture et des archives.

    Toutefois, l’ambassadeur Boughazi a reconnu que le volume des échanges commerciaux ne reflète pas les énormes capacités des deux pays, ni les aspirations de leurs dirigeants à atteindre un niveau plus élevé.

    Le diplomate algérien a également souligné les opportunités d’investissement prometteuses en Algérie, notant que la nouvelle loi sur l’investissement et ses textes d’application ont accordé de nombreux avantages et offert de nombreuses facilités aux investisseurs résidents et non-résidents. Les conditions sont très favorables aux hommes d’affaires saoudiens pour se lancer dans des secteurs porteurs tels que l’agriculture, l’industrie, le tourisme, les mines et l’énergie.

    Boughazi a également souligné la volonté de l’Algérie de coopérer dans le cadre des nouvelles initiatives saoudiennes, telles que l’économie verte, l’énergie propre, l’environnement et le climat, notant que son pays accorde une attention particulière aux énergies renouvelables.

    Il a souligné que les politiques des deux pays dans le domaine du développement de ce secteur sont conformes aux tendances mondiales pour faire face au changement climatique, qui est devenu l’une des préoccupations les plus importantes du monde aujourd’hui.

    En conclusion, il est évident que l’Algérie et l’Arabie saoudite sont engagées à renforcer leur coopération économique et d’investissement, en tirant parti des opportunités inexploitées disponibles dans divers domaines. Les deux pays ont un potentiel énorme pour augmenter le volume de leurs échanges commerciaux et créer une force économique et d’investissement énorme entre eux.

    Article précédentAlgérie: La profession d’avocat sera renforcée par une révision de sa loi fondamentale
    Article suivantLe ministre de l’Éducation nationale annonce une augmentation des salaires pour les employés du secteur en Algérie