L’augmentation de l’approvisionnement en gaz de l’Algérie vers l’Europe inquiète Moscou ? L’ambassadeur de Russie répond

0
augmentation des livraisons de gaz de l'Algérie
Advertisement

La Russie a révélé, jeudi, sa position sur l’augmentation des livraisons de gaz de l’Algérie au continent européen, après l’arrêt des livraisons russes.

L’ambassadeur de Russie en Algérie, Valerian Chauviv, a déclaré au journal Al -Khabar que son pays comprend l’augmentation de l’approvisionnement en gaz de l’Algérie vers les pays européens.

Le diplomate russe a ajouté que cette « partie » ne dérangeait pas Moscou, notant qu’il est normal que les partenaires de la Russie bénéficient de l’évolution de la situation internationale, notamment avec la hausse des prix du gaz.

Shuvaev, qui a récemment été nommé à son nouveau poste, a souligné que la Russie « ne s’effondrera pas » en arrêtant l’exportation de gaz vers le vieux continent, soulignant qu’elle « réorganise les choses dans de nouveaux cadres, même si cela prend du temps ».

L’ambassadeur de Russie a déclaré: « Il existe une coopération et une coordination entre les deux pays au niveau de l’OPEP et de l’OPEP +, et des réunions sont en cours pour parvenir à une vision commune ».

Et le groupe russe « Gazprom » a annoncé, vendredi dernier, que les travaux de la ligne vitale pour approvisionner l’Europe en gaz étaient totalement arrêtés, jusqu’à l’achèvement de la réparation d’une turbine dans celle-ci, après qu’elle devait reprendre le travail samedi après le processus d’entretien.

Le géant gazier russe a déclaré, dans un communiqué, qu’une « fuite d’huile » avait été découverte dans la turbine lors du processus de maintenance.

En conséquence, les pays européens ont orienté leur connexion vers l’Algérie, pour tenter de compenser le gaz russe, avant le début de l’hiver.

Le dossier de l’approvisionnement en gaz est, selon les spécialistes, le motif le plus important de la visite du président du Conseil européen, Charles Michel, en Algérie et de sa rencontre avec le président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Des rapports indiquent que l’Europe, à travers un certain nombre de ses responsables, pèsera de tout son poids pour combler le gaz algérien, le manque d’approvisionnement, devenu un fantôme menaçant le vieux continent, surtout à l’approche de l’hiver.

Article précédentAlgérie: Le président algérien invite le roi du Maroc Mohammed VI à assister au Sommet Arabe
Article suivantMatch Algérie-Maroc : Quand et sur quelle chaîne voir la finale de la Coupe Arabe U-17