L’Automobile en Algérie : Nouvelles Marques Agréées et Reprise de la Production chez KIA

0
L'Automobile en Algérie : Nouvelles Marques Agréées et Reprise de la Production chez KIA

L’industrie automobile en Algérie fait l’objet d’annonces majeures, avec de nouvelles marques de constructeurs mondiaux qui ont été agréées pour la commercialisation de leurs véhicules dans le pays. De plus, une usine de montage KIA à Batna se prépare à reprendre la production après une période de fermeture. Ces développements pourraient bien remodeler le marché automobile algérien dans les mois à venir.

L’Arrivée de Nouvelles Marques

Mokdad Aggoune, responsable technique du dossier automobile au ministère de l’Industrie, a révélé que pas moins de 41 agréments ont été octroyés à de nouveaux concessionnaires, dont 12 marques internationales vont entrer sur le marché algérien. Parmi ces marques, Citroën, du groupe Stellantis, a obtenu un agrément définitif, tandis que Toyota, KIA et Nissan ont obtenu des agréments provisoires.

L’arrivée de Citroën renforce la présence de Stellantis en Algérie, où le géant automobile américano-européen est déjà présent avec les marques Fiat et Opel. Cette expansion pourrait avoir un impact significatif sur la diversité des véhicules disponibles pour les consommateurs algériens.

La Réouverture de l’Usine KIA à Batna

Une annonce majeure a également été faite par le ministre de l’Industrie et de la Production pharmaceutique, Ali Aoun, lors de sa visite à Batna. Il a confirmé la réouverture prochaine de l’usine de montage KIA, qui avait été fermée pendant cinq ans.

Le ministre a déclaré : « Nous allons prendre, avec le Premier ministre et les autres membres du gouvernement, toutes les mesures nécessaires pour que cette usine reprenne la production prochainement. » Il a également mentionné l’envoi d’une commission pour inspecter les machines et a précisé que la décision serait prise en collaboration avec les ministères de la Justice et des Finances.

L’usine KIA de Batna, propriété des frères Arbaoui, avait été fermée en 2019 en raison de l’emprisonnement de ses propriétaires. Sa réouverture potentielle représente une avancée majeure pour le secteur automobile en Algérie et pourrait créer de nouvelles opportunités d’emploi dans la région.

Chery : Une Nouvelle Usine en Construction

Enfin, une troisième annonce importante concerne la marque Chery. Son représentant a déjà commencé l’importation de véhicules de la marque en Algérie en vue de leur commercialisation. La responsable de la communication de l’entreprise a déclaré que l’usine en construction à Bordj Bou Arreridj devrait commencer la production en octobre prochain, avec un taux d’intégration de 30 % dans une première phase.

L’usine a une capacité de production de 24 000 véhicules par an, et ce chiffre devrait augmenter à 100 000 unités dans les trois prochaines années. Cette nouvelle usine pourrait renforcer davantage la production automobile nationale et contribuer à la diversification du marché.

En conclusion, ces développements récents dans l’industrie automobile en Algérie ouvrent de nouvelles perspectives passionnantes. L’arrivée de nouvelles marques et la réouverture de l’usine KIA sont des signes positifs pour le secteur, tandis que l’usine Chery en construction promet une augmentation significative de la production locale. Les consommateurs algériens peuvent s’attendre à une plus grande variété de véhicules neufs sur le marché dans un avenir proche.

Article précédentLa Révolution du Fromage : L’Algérie Brille avec son Premier Fromage Pressé de Lait de Chamelle !
Article suivantOM en Vente : Pablo Longoria sur le Départ, le Club Change de Cap ?