Lavrov

Algérie Russie: Parallèlement à la visite du ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov , aujourd’hui, lundi, en Algérie, il a été question d’une médiation algérienne entre la Russie et l’Ukraine .

Des sources diplomatiques n’ont pas caché que l’Algérie tente de jouer un rôle de médiateur entre la Russie et l’Ukraine, dans le but de mettre fin à la guerre entre eux, notamment parce que l’Algérie entretient de bonnes relations avec les deux pays, ce qui la qualifie pour jouer ce rôle.

Il y a seulement deux jours, le ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra a eu une conversation téléphonique avec son homologue ukrainien, Dmytro Kuleba, au cours de laquelle ils ont discuté de l’évolution de la crise ukrainienne.

Le journal de langue française, L’Expression, a révélé que Lavrov discutera avec Lamamra et le président Tebboune de la situation et des perspectives des relations bilatérales et d’un large échange de vues sur les questions régionales et internationales, telles que celles liées à la situation au Sahel, La Libye, la Syrie et le Sahara occidental, en plus de la crise russo-ukrainienne.

Selon le journal, la visite de Lavrov en Algérie intervient en préparation de la prochaine visite du président Abdelmadjid Tebboune à Moscou.

L’Algérie a été le seul pays du Maghreb à voter contre l’expulsion de la Russie du Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

Plus tôt, le ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra avait exprimé sa volonté de soutenir les voies diplomatiques pour résoudre la crise entre la Russie et l’Ukraine, la visite de Sergueï Lavrov en Algérie est donc d’une importance primordiale.

Le chef de la diplomatie russe est porteur d’un message du président Vladimir Poutine au président Abdelmadjid Tebboune.

Ce qui accroît l’importance de cette visite, c’est qu’après l’Algérie, Lavrov se rendra dans la capitale saoudienne, Riyad.

Il s’agira de la première visite du genre pour le ministre russe depuis le début de la guerre russe en Ukraine le 24 février.

En avril dernier, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avait annoncé, lors de sa rencontre avec le ministre russe des Affaires étrangères Ramtane Lamamra, à Moscou, qu’il avait l’intention de se rendre prochainement en Algérie, sans préciser de date pour cette visite.

Lavrov a déclaré: « Je prévois de visiter l’Algérie bientôt, j’insisterai pour que vous me receviez, nous disons que vous venez en retard vaut mieux que jamais. »

Article précédentLe président Tebboune reçoit le ministre des Affaires étrangères de Bosnie-Herzégovine
Article suivantNouveau choc pour le Maroc.. Vidéo I Le gaz nigérian bientôt en Europe via l’Algérie