Le commentateur de Bein Sport Issam Chouali a provoqué l’ire des Algériens lors de la finale du groupe « D » opposant l’Algérie à l’Égypte. Le commentateur a été accusé d’avoir perdu sa neutralité en faveur des pharaons.   

Chouali a très clairement exprimé son parti pris en faveur des pharaons en partageant sur l’antenne son explosion de joie au moment où les Égyptiens sont revenus au score avec « Un » partout.

D’aucuns sur les réseaux sociaux ont perçu le comportement partial du commentateur tunisien comme une vengeance contre son collègue algérien Hafid Derradji, accusé par les réseaux sociaux et une partie de la presse tunisienne d’avoir exprimé sa sympathie pour la sélection syrienne au détriment des Aigles de Carthage lors du match comptant pour la deuxième journée de la phase de poule de la coupe arabe.