Le Grand Rabbin de France, Haïm Korsia: : A travers mon voyages en Algérie, j’ai l’impression de vivre ce que le prophète Abraham a vécu

0
Le Grand Rabbin de France Haïm Korsia
Advertisement

Le rabbin de la communauté juive en France, Haïm Korsia, a exprimé sa grande joie concernant sa prochaine visite en Algérie , accompagné du président français Emmanuel Macron.

Corsia a déclaré dans une interview à France 24 qu’il a l’impression, à travers ses voyages en Algérie, de vivre ce qu’a vécu le prophète Ibrahim, qui a reçu l’ordre de son Seigneur de quitter sa patrie, son lieu de naissance et la maison de son père, comme il l’a dit.

Le même porte-parole a ajouté : « Beaucoup d’amis de la communauté juive de Paris pensent que je repars pour une autre visite en Algérie. Mais en fait, je n’ai jamais voyagé dans ce pays, le berceau de mon père et de ma mère, qui ont vécu dans les villes d’Oran et de Tlemcen.

Le rabbin juif a décrit sa prochaine visite comme un retour à l’origine et à la lumière », déclarant : « Je pourrai enfin voir une terre sur laquelle j’ai toujours beaucoup lu dans des livres et des articles. Certains des livres que j’ai vus étaient décorés de belles images colorées, et d’autres racontaient des tragédies. J’ai l’impression de connaître ce pays même si je n’y suis jamais allé. J’ai hâte de le découvrir. »

Concernant le point de vue de la communauté juive de France sur cette visite, Korsia a déclaré : « J’ai reçu récemment de nombreuses lettres d’amis, dans lesquelles ils exprimaient leur grande joie de cette visite. Ils ont l’impression qu’ils vont voyager avec moi en Algérie.

Il a poursuivi: « Je sens que mon objectif a été atteint à la fin. En fait, tout le monde veut retourner à son enfance et à la douceur et la douceur de cette enfance.

 Le porte-parole a révélé qu’il ne se rendra pas à Oran et Tlemcen, et ne visitera que la capitale et le cimetière juif de la ville de Bologne, faute de temps, exprimant son espoir de retourner en Algérie et de visiter les tombes de ses parents à l’ouest algérien.

 Le rabbin de la communauté juive de France, Haim Korsia, a confirmé que « les juifs d’Algérie » aspirent à y retourner et à y visiter les tombes de leurs ancêtres, comme le font les juifs du Maroc et de Tunisie.

 

Corsia a déclaré qu’il cherchait à restaurer et à préserver les cimetières juifs en Algérie afin de permettre aux membres de sa communauté de les visiter.

Le rabbin a espéré que le président Emmanuel Macron et son homologue algérien Abdelmadjid Tebboune trouveraient un terrain d’entente sur le dossier, notant que les juifs aspirent à retourner dans leur ville natale, afin de réconcilier leur mémoire et voir les lumières qu’ils ont connues durant leur enfance, et de sentir à nouveau les parfums qu’ils ont enfouis dans leurs cœurs et leurs souvenirs pendant de nombreuses années. .

Article précédentLe chef du plus grand parti islamique met en garde contre la visite du grand rabbin de France en Algérie
Article suivantLa France entre police politique et islam politique