Le Maroc signe un accord avec Israël pour acquérir des drones Kamikaze

0
Maroc Israël
Advertisement

Israël  Maroc: Des articles de presse israéliens ont révélé mercredi que le Maroc avait signé un accord pour acquérir un groupe de drones israéliens, connu sous le nom de «Kamikaze».

Le journal « Haaretz » cite des sources disant que « le Maroc signera un accord avec Israël pour la fabrication d’avions télépilotés connus sous le nom de « Kamikaze », en plus de signer un certain nombre « d’accords de défense au profit du renforcement de l’arsenal militaire de la Royal Forces armées marocaines. »

Le drone kamikaze a une portée de 1 000 km, transporte environ 20 kg d’explosifs et peut rester en l’air jusqu’à sept heures.

Haaretz a déclaré que la visite du chef d’état-major des FDI Aviv Kohavi au Maroc vise à faire avancer les initiatives militaires entre les deux pays pour l’année 2023, ainsi qu’à renforcer la coopération militaire dans les domaines de la formation et de l’échange d’expériences.

Le journal a cité le porte-parole de Tsahal, Ran Kochav, disant que la coopération comprendra le développement d’armes, le transfert de connaissances et peut-être aussi des armes.

Mardi, les médias marocains ont révélé que la visite du chef d’état-major de l’armée d’occupation israélienne, Aviv Kohavi, au Maroc comprend des discussions sur la coopération dans le domaine du renseignement et la conclusion de contrats d’armement.

Et lundi, Kochavi a entamé sa visite au Maroc dans le cadre de la recherche d’une « coopération sécuritaire et militaire étroite avec Rabat. ”

La visite du chef d’état-major de l’ occupation israélienne , Aviv Kohavi, au Maroc est la première visite officielle du genre dans le pays arabe.

Le responsable militaire de l’Etat d’occupation israélien a terminé sa visite officielle à Rabat aujourd’hui, mercredi, et est retourné en « Israël » jeudi.

Article précédentTunisie: Moncef Marzouki défend l’Algérie et critique le régime marocain
Article suivantLe président de l’Assemblée nationale reçoit le président de la Commission nationale des droits de l’homme de l’État du Qatar