Le Président Abdelmadjid Tebboune tranche : l’Algérie exclut définitivement l’idée des BRICS

    0
    Le Président Abdelmadjid Tebboune tranche : l'Algérie exclut définitivement l'idée des BRICS

    Alger – Le président de la République algérienne, Abdelmadjid Tebboune, a récemment tenu une réunion de plus de quatre heures avec les éditeurs de la presse nationale. Cette rencontre a été l’occasion d’aborder divers sujets d’une grande actualité et d’une importance cruciale, tant au niveau national qu’international.

    Soutien à la presse nationale

    Dès le début de la réunion, le Président a souligné son engagement à fournir tous les moyens nécessaires pour soutenir le développement de la presse nationale. Il a répondu aux préoccupations des éditeurs concernant la publicité publique, dont l’attribution ne répondrait pas à des critères objectifs, et les aides directes de l’État, en particulier en ce qui concerne les médias audiovisuels qui traversent une période difficile en raison de la crise actuelle.

    Le Président Tebboune a insisté sur l’importance de la presse en tant que pilier de la démocratie et a affirmé que la liberté de la presse était un droit fondamental qu’il chercherait à protéger et à promouvoir.

    Situation économique nationale

    Le Président Tebboune a ensuite consacré une partie substantielle de la réunion à la situation économique du pays. Il a exprimé son optimisme quant à la trajectoire économique de l’Algérie, déclarant que le pays commençait à enregistrer des résultats très encourageants.

    À titre d’exemple, il a mentionné que les exportations hors hydrocarbures du secteur privé avaient atteint un montant record de plus de huit milliards de dollars au cours de l’année précédente, un chiffre qui n’avait jamais été atteint auparavant. Cette réussite a été attribuée aux réformes économiques entreprises par le gouvernement pour diversifier l’économie et réduire la dépendance aux hydrocarbures.

    Le Président a également évoqué l’importance de l’exportation du phosphate, qui devrait bientôt contribuer de manière significative aux recettes en devises du pays. En outre, il a mis en avant les récentes découvertes d’hydrocarbures réalisées par Sonatrach en collaboration avec des partenaires étrangers, soulignant leur rôle clé dans le développement économique national.

    Position sur les BRICS

    Un éditeur a soulevé la question de l’absence de l’Algérie dans le groupe des BRICS, malgré son potentiel économique et son influence régionale. Le Président Tebboune a répondu de manière catégorique en déclarant que les BRICS, dans leur forme actuelle, n’intéressaient plus l’Algérie. Il a expliqué que la vision des BRICS avait évolué au fil du temps et qu’elle ne correspondait plus aux intérêts nationaux de l’Algérie. Le Président a ajouté que «le dossier des BRICS est définitivement clos».

    Cette déclaration a suscité un débat parmi les éditeurs présents, certains s’interrogeant sur les implications géopolitiques de cette décision. Néanmoins, le Président a réaffirmé la position de l’Algérie de privilégier d’autres partenariats et alliances qui correspondent mieux à ses objectifs nationaux et à sa vision géopolitique.

    Gestion de la crise au Sahel

    Le Président a consacré une partie importante de la réunion à la situation au Sahel, une région voisine de l’Algérie qui fait face à des défis sécuritaires majeurs. Il a souligné que des ennemis de l’Algérie cherchaient à déstabiliser cette région, mais que la diplomatie algérienne avait réussi à éviter l’embrasement de cette zone sensible.

    Le Président a salué le rôle prépondérant de l’Algérie dans la promotion de la stabilité au Sahel grâce à son engagement diplomatique. Il a noté que les multiples tentatives visant à déstabiliser la région avaient heureusement échoué grâce à la coopération régionale et internationale.

    Soutien à la Palestine et au peuple sahraoui

    Abdelmadjid Tebboune n’a pas manqué d’aborder la question de la Palestine et du peuple palestinien, qui continuent de subir les conséquences de l’occupation sioniste, en violation du droit international. Le Président a réitéré la position constante de l’Algérie en faveur d’une solution juste et équitable au conflit israélo-palestinien, basée sur les résolutions des Nations Unies et les droits inaliénables du peuple palestinien.

    Le Président a également exprimé sa préoccupation pour le peuple sahraoui, dont le sort demeure incertain en raison de l’inaction de la communauté internationale face aux violations répétées des résolutions de l’ONU par le Maroc. Il a appelé la communauté internationale à prendre des mesures concrètes pour résoudre le conflit au Sahara occidental et permettre au peuple sahraoui d’exercer son droit à l’autodétermination.

    En conclusion, cette réunion a permis au Président Abdelmadjid Tebboune de partager sa vision de la situation nationale et internationale avec les éditeurs de presse. Elle témoigne de son engagement en faveur du développement de l’Algérie, de la promotion de la presse nationale et de la défense des principes fondamentaux de la diplomatie algérienne sur la scène internationale.

    Article précédentAffaire d’Ingérence Étrangère : Mise en Examen du Politologue d’origine marocaine Nabil Ennasri
    Article suivantArrestation de Rachid Nekkaz à Orly : Une affaire controversée