Le président Tebboune présente un plan à l’Union africaine pour lutter contre le terrorisme

0
Le président Tebboune
Advertisement

Algérie: Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a présenté, lors du sommet extraordinaire de l’Union africaine, un rapport complet, des propositions et de nouveaux mécanismes d’action pour lutter contre le terrorisme sur le continent.

Dans son rapport, le Président Tebboune a souligné la nécessité de placer le dossier du terrorisme en Afrique au premier rang des priorités des pays africains, et de souligner la responsabilité confiée à la communauté internationale afin de continuer à soutenir les efforts des pays africains.

Tebboune a également appelé à bénéficier de l’expérience réussie de l’Algérie dans la prévention et la lutte contre ce fléau.

Le président de la République a appelé à la nécessité pour les partenaires étrangers de se conformer à leurs obligations au titre des résolutions du Conseil de sécurité, tout en renforçant le soutien apporté aux pays africains engagés dans la lutte contre le terrorisme en identifiant et en extradant les terroristes recherchés sur leurs terres.

Le président a souligné la nécessité d’apporter les changements nécessaires afin de permettre la transition vers un nouveau modèle d’opérations de paix.

Tebboune a appelé à accélérer la préparation d’une liste africaine d’individus et d’entités terroristes, un mandat d’arrêt africain et un fonds de l’Union africaine pour contrer et éliminer le terrorisme.

Le porte-parole a souligné la nécessité de renforcer les mécanismes et les institutions qui existent sur le terrain, tels que le Centre africain d’études et de recherche sur le terrorisme et d’autres.

Il est à noter que le ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamamra avait auparavant appelé les ministres africains à s’engager dans la nouvelle vision récemment présentée par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, concernant la lutte contre le terrorisme.

Selon Lamamra, la vision d’Abdelmadjid Tebboune vise à « adapter et dynamiser les différents mécanismes d’action africaine commune selon une approche qui tienne compte des capacités d’adaptation démontrées par ce fléau, ainsi que de la nécessité d’une travailler à tarir toutes ses sources de financement en élaborant une stratégie continentale à cet effet.

Article précédentLe classement arabe a touché le fond.. le nombre de voitures vendues en Algérie a été dévoilé
Article suivantEn chiffres.. d’énorme sommes d’argent hors du contrôle de l’Etat algérien