Le ministre de l’Industrie pharmaceutique Lotfi Benbahmed a expliqué que l’Algérie n’a pas abandonné le projet de produire le vaccin anti-Covid-19 russe Sputnik-V.

Intervenant sur les ondes de la radio nationale ce lundi, le premier responsable du secteur de l’industrie pharmaceutique a expliqué que la vitesse de réalisation du projet de fabrication du vaccin chinois Sinovac a donné l’impression que l’Algérie a opté pour ce dernier au détriment de son partenaire russe, ce qui, selon lui, n’est pas le cas.

Le ministre a souligné que la coopération avec la partie russe s’étend au domaine pharmaceutique dans son intégralité et ne se limite pas à la fabrication du vaccin en question.

Il convient de rappeler que le chef de l’État avait annoncé samedi, que le premier lot du vaccin Sinovac fabriqué en Algérie sortira du laboratoire le 29 septembre en cours.