Le soutien controversé du roi du Maroc Mohammed VI au chanteur Saad Lamjarred condamné pour agression sexuelle en France

0
roi du Maroc Mohammed VI

Le roi du Maroc Mohammed VI est une fois de plus au centre de l’attention médiatique, alors qu’il soutient publiquement le chanteur Saad Lamjarred, qui a été condamné à 6 ans de prison pour avoir agressé sexuellement une jeune femme française en 2016.

Selon l’agence de presse officielle marocaine, le roi a décidé de payer les frais de défense de Lamjarred et a recommandé l’avocat français Eric Dupont Moretti pour prendre en charge sa défense.

Le cas de Saad Lamjarred a attiré l’attention des réseaux sociaux et des médias du monde entier, en raison de sa notoriété en tant que chanteur populaire au Maroc et dans le monde arabe. L’affaire remonte à 2016, lorsque la jeune femme française Laura Priolle a accusé Lamjarred de l’avoir violée dans sa résidence à l’hôtel Marriott sur les Champs-Élysées à Paris.

La condamnation de Lamjarred à 6 ans de prison a été largement couverte par la presse française et étrangère. Dans un clip vidéo publié il y a cinq ans, Laura Priolle a montré les marques de l’agression de Lamjarred sur son corps, y compris une morsure dans le dos et un coup de poing au visage.

Le soutien du roi Mohammed VI à Lamjarred a suscité des critiques, en particulier compte tenu de son implication dans d’autres affaires controversées impliquant des citoyens marocains en France. En 2019, le roi avait décoré Lamjarred d’une médaille royale, malgré les accusations qui pesaient déjà contre lui.

Ce n’est pas la première fois que l’avocat Eric Dupont Moretti est impliqué dans une affaire impliquant le roi Mohammed VI et le Maroc. En 2020, il a plaidé en faveur du roi et du Royaume du Maroc lorsque deux journalistes ont été accusés de chantage contre Mohammed VI.

Malgré le soutien du roi et de son avocat, l’affaire de Saad Lamjarred reste pendante devant les tribunaux français, presque sept ans après les faits. La condamnation de Lamjarred a suscité un débat sur la manière dont les célébrités sont traitées par le système judiciaire, ainsi que sur l’importance de prendre au sérieux les allégations d’agression sexuelle.

Article précédentLe Comité saoudien de l’Ifta émet une fatwa interdisant la construction de la « Maison Ibrahimi » aux Émirats arabes unis
Article suivantLe scandale de corruption du Maroc éclate : Confessions choquantes du député italien Panziri