Archive - législatives de 2017

Les candidats indépendants de moins de 40 ans se verront attribuer une allocation de 30 millions de centimes octroyés par les pouvoirs publics. C’est, en tout cas, ce qu’a annoncé le président de l’Autorité nationale indépendante des élections, Mohamed Charfi.  

En marge d’une visite de travail menée, ce mercredi à Médéa, M. Charfi a fait savoir que cette décision a été prise par le Premier ministre Abdelaziz Djerad.

Et de préciser que cette « aide financière » est destinée à financer la campagne électorale de ces candidats, « conformément à ce qui est stipulé dans la loi ».

Il convient de rappeler que la nouvelle loi électorale stipule que l’État doit prendre à sa charge 50% des dépenses de la campagne électorale pour les candidats indépendants de moins de 40 ans. Dans le détail, cette somme d’argent est destinée à l’impression d’affiches, et la location de salles, ainsi que les frais de transport.

Originally posted 2021-05-19 19:04:00.

Article précédentAccidents de la route: 7 morts et 62 blessés en une journée
Article suivantLes Etats-Unis voient l’Algérie comme un pays dangereux