L’Étau Maroc-Israël sur la Crise Mali-Algérie : Une Alliance Nuisible Dévoilée

0
L'Étau Maroc-Israël sur la Crise Mali-Algérie : Une Alliance Nuisible Dévoilée

Entre l’Algérie et le Mali, un sinistre ballet diplomatique a récemment pris une tournure dramatique, révélant les sombres machinations du Maroc et de son allié israélien. Au cœur de cette crise, l’intrigue se déploie avec une précision calculée, mettant en péril la stabilité fragile de la région du Sahel. Retour sur les événements qui ont précipité cette confrontation complexe et les liens inquiétants entre Rabat et Tel-Aviv.

La Toile de la Crise : Mali, Algérie, et la Main Obscure du Maroc

Depuis le coup d’État au Mali en mai 2021, la relation entre Alger et Bamako s’est effilochée, laissant entrevoir la main néfaste du Maroc et de son allié israélien. La junte militaire au pouvoir à Bamako a rapidement sollicité les services de la milice Wagner, remettant en question la présence de la Minusma et des forces françaises dans la région.

L’utilisation de drones turcs Bayraktar, financés par un pays étranger aux motivations troubles, a jeté une ombre sinistre sur la crise économique du Mali. L’implication de la junte militaire malienne dans la reprise des affrontements armés en novembre dernier, avec le soutien des mercenaires russes de Wagner, a aggravé la situation, menaçant la paix fragile obtenue grâce aux accords d’Alger de 2015.

La Trame Finement Tissée par le Maroc et Israël

La crise bilatérale entre l’Algérie et le Mali semble être le résultat d’une entreprise concertée impliquant plusieurs acteurs, dont le Maroc et Israël. Une réunion à Marrakech, le 23 décembre, entre le Maroc, le Mali, le Niger, le Burkina Faso, et le Tchad, a offert une vision intrigante : le Maroc proposait un accès à l’Atlantique aux pays enclavés du Sahel.

Derrière ce projet utopique se dessine une alliance stratégique, visant à contrer l’approche pacifique de l’Algérie dans la résolution des crises régionales. Cependant, ce projet, tout comme d’autres idées fantaisistes du Maroc par le passé, semble être plus une manœuvre politique qu’une réalité viable.

Le Maroc, Acteur Nuisible dans le Sahel : Une Stratégie Prévisible?

La main du Maroc dans les affaires du Sahel semble être orchestrée pour créer des foyers de tension aux frontières de l’Algérie, alimentant ainsi une stratégie de tension permanente avec son voisin de l’Est. Un scénario que certains décrivent comme « prévisible », attribuant cette prédictibilité à une source d’inspiration israélienne.

Les actions du Maroc et d’Israël dans la déstabilisation de l’Algérie s’expriment à travers le financement de programmes d’armement au Mali, comme dénoncé par l’Algérie en réaction à la révocation des accords de paix d’Alger. Ces programmes, loin de favoriser la paix et le développement, alimentent la guerre et la déstabilisation de toute la région.

L’Ombre Croissante de l’Alliance Maroc-Israël

La crise entre le Mali et l’Algérie ne peut être simplement considérée comme une dispute bilatérale. Elle révèle plutôt une trame complexe, impliquant le Maroc et Israël, avec des conséquences déstabilisatrices pour la région du Sahel. L’utopie projetée par le Maroc sur l’accès à l’Atlantique masque une stratégie politique plus sombre, mettant en péril la paix et la sécurité dans une région déjà fragile. Il est temps de mettre en lumière les acteurs responsables de cette crise et de prévenir les retombées catastrophiques sur le Mali et au-delà.

Article précédentVente OM : Vers un Vélodrome aux Couleurs de l’Arabie Saoudite?
Article suivantZidane aux Commandes de l’Équipe d’Algérie : Mirage ou Réalité, la FAF Joue Gros