Abderrahmane Benbouzid

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, estime que la levée de la mesure de confinement partiel est justifiée, puisque résultant d’une baisse « significative » du nombre d’infections à la Covid-19. Le ministre n’a, cependant, pas écarté la possibilité d’une quatrième vague !

Prenant la parole en marge de la cérémonie d’ouverture de la saison de scoutisme ce mardi, le Pr Benbouzid n’a pas écarté la possibilité d’une résurgence de la maladie avec une quatrième vague qui pourrait frapper le pays entre novembre et décembre de l’année en cours.

Dans ce contexte, le ministre de la Santé a souligné la nécessité de la vaccination de masse, considérant que le taux actuel de vaccination est encore « faible » par rapport aux objectifs tracés.