Les employés de Sonatrach en Libye ont été rapatriés, a-t-on appris mardi de source proche de l’entreprise nationale des hydrocarbures, qui a affirmé que les équipements « n’ont pas été saccagés ». Il s’agit des 80 employés de l’Entreprise nationale des travaux aux puits (ENTP) et l’ENAGEO qui travaillent pour le compte de SIPEX, (Sonatrach international petroleum exploration & production). La SIPEX active en Libye dans deux blocs d’exploration dans le bassin de Ghadamès prés des frontières algériennes. Depuis l’éclatement de la crise en Libye, l’Algérie a rapatrié plus de 2.300 ressortissants algériens établis dans ce pays.

APS

Originally posted 2011-03-02 11:25:24.

Article précédentUne petite fille née vendredi en Egypte s’appelle Facebook*
Article suivantJeux Méditerranées 2021/ Des stars de la chanson algérienne se mobilisent pour Oran