Seif al-Islam, fils de feu Mouammar Kadhafi s’est présenté, ce dimanche, à l’antenne de la commission électorale de Sebha, à plus de 600 kilomètres au sud de la capitale libyenne, pour déposer son dossier de candidature aux élections présidentielles. Seif al-Islam était vêtu d’une abaya marron semblable à celles que son père affectionnait particulièrement.  

«Le candidat Seif al-Islam Mouammar Kadhafi a soumis les documents de sa candidature au bureau de la HNEC à Sebha complétant ainsi toutes les conditions juridiques requises par la loi n°1 relative à l’élection du chef de l’État», annonce la  la Haute commission électorale libyenne (HNEC) dans un communiqué.

Il convient de rappeler qu’un certain nombre de militaires ont pendu un communiqué le 10 novembre dernier, exprimant leur refus de voir  Seif al-Islam Kadhafi, ainsi que le général à la retraite Khalifa Haftar, se porter candidat à la présidence libyenne alors que ces deux personnages controversés ont toujours des démêlés avec la justice. La candidature de ces deux personnages est perçue comme un danger sur l’avenir du pays.