L’Immigration : Un Trésor Caché Que la France Risque de Perdre

0
L'Immigration : Un Trésor Caché Que la France Risque de Perdre

Dans l’Hexagone, la question de l’immigration a été abordée récemment sous une lumière bien sombre. Une loi restrictive, fruit d’un accord entre le gouvernement d’Emmanuel Macron et la droite dure, a été adoptée le 19 décembre dernier. Cette décision fait suite à une campagne médiatique virulente menée par l’extrême droite et la droite sur les prétendus méfaits de l’immigration en France. Malheureusement, l’apport incontestable des personnes d’origine étrangère a été éclipsé dans ce débat houleux.

Les Immigrés, un Bouclier Pour la France ?

Les partisans du durcissement des politiques migratoires ont présenté la France comme un pays envahi, principalement par des Maghrébins, notamment des Algériens. La droite et l’extrême droite ont même exigé la révision de l’accord de 1968 qui régit l’immigration algérienne en France. Pour justifier cette nouvelle loi immigration, le président Macron a parlé de la nécessité d’un « bouclier » pour la France.

Si les partisans du durcissement ont occupé bruyamment l’espace médiatique, d’autres voix en France se sont élevées pour remettre en question cette vision de l’immigration. C’est ainsi qu’un éditorialiste de BFM Business a mis en lumière une réalité qui contraste avec la perception répandue en France.

Une Vision Contrastée : L’Apport des Immigrés aux États-Unis

Outre-Atlantique, l’immigration est perçue comme une richesse et un moteur essentiel du développement et de l’innovation. Appuyé par des chiffres et des études scientifiques, l’éditorialiste Emmanuel Lechypre a démontré que les États-Unis continuent de prospérer grâce à l’immigration, tandis que la France semble dilapider le potentiel de ses ressortissants étrangers.

En effet, aux États-Unis, les immigrés contribuent de manière significative à l’innovation, à l’entrepreneuriat, à la création de richesses et à la prospérité des entreprises. Des études ont même montré que les immigrés sont plus enclins à prendre des risques, à saisir des opportunités économiques, et à investir dans de nouvelles méthodes de production. En chiffres, 36 % des entreprises américaines comptent au moins un immigré parmi leurs fondateurs (44 % pour les entreprises high-tech de la Silicon Valley).

La France en Retard : Moins de Brevets, Moins d’Innovation

Cependant, en France, la situation est bien différente. Seuls 10 % des brevets sont déposés par des personnes d’origine étrangère, un chiffre nettement inférieur à celui des pays tels que les États-Unis, le Canada, les Pays-Bas ou le Royaume-Uni. Il est essentiel de noter que les immigrés ne représentent que 13 % de la population américaine, mais ils constituent 26 % de l’ensemble des entrepreneurs et ont déposé 24 % des brevets de 1940 à 2000.

Pourquoi cette disparité frappante ? Emmanuel Lechypre souligne que les immigrés en France sont moins enclins à s’engager dans des parcours propices à l’innovation. De plus, la France semble incapable de retenir les étudiants étrangers après la fin de leurs études.

La Nouvelle Loi Immigration : un Coup Dur pour les Étudiants Étrangers

Au lieu d’attirer les étudiants étrangers, la France semble opter pour l’effet inverse. La nouvelle loi immigration impose aux étudiants étrangers des restrictions, dont une caution de retour qui rendra leurs études en France encore plus coûteuses. Les partisans de cette loi justifient ces restrictions par le souhait d’obliger les étudiants étrangers à retourner dans leur pays après leurs études universitaires en France.

Pourtant, cette approche va à l’encontre du modèle américain qui encourage les étudiants étrangers à rester et à contribuer au développement du pays. Les mesures restrictives visant les étudiants étrangers ont été fermement dénoncées par de nombreux présidents d’universités françaises qui ont mis en garde contre les répercussions négatives sur la compétitivité internationale de la France.

Les présidents de trois grandes écoles, dont HEC Paris, l’ESSEC Business School et l’ESCP Business School, ont exprimé leur préoccupation dans une tribune publiée dans Le Parisien. Ils ont souligné que cette loi risquait de décourager les talents étrangers de rester en France.

L’Immigration, un Atout Malheureusement Sous-estimé

L’immigration est souvent perçue comme une menace en France, mais elle est au contraire une source de richesse, d’innovation et de prospérité pour d’autres pays, à l’instar des États-Unis. Les chiffres et les faits ne mentent pas : les immigrés contribuent de manière significative à l’économie et à la société.

Pour que la France puisse pleinement exploiter le potentiel de ses ressortissants étrangers, il est essentiel de changer d’approche et d’encourager l’innovation, l’entrepreneuriat et la créativité. Les mesures restrictives envers les étudiants étrangers vont à l’encontre de cette vision et risquent de priver la France de talents précieux.

Il est grand temps que la France réévalue sa perception de l’immigration et réalise que l’immigré n’est pas seulement attiré par les avantages sociaux, mais aussi par la possibilité de contribuer au développement et à la prospérité du pays qui l’accueille. En investissant dans ces talents, la France pourrait récolter les fruits d’une société plus innovante, plus dynamique et plus compétitive sur la scène mondiale.

Article précédentRapprochement Maroc-Israël : L’Algérie Face à une Menace Perçue
Article suivantCoup de Théâtre à la Bourse d’Alger : Le CPA Secoue Alliance Assurances !