L’Organisation mondiale de la santé confirme l’augmentation du nombre de cas de monkeypox

0
monkeypox
Advertisement

mardi, l’Organisation mondiale de la santé a annoncé l’enregistrement de 131 cas confirmés de monkeypox et la surveillance de 106 cas suspects dans 19 pays.

Dans un communiqué, l’organisation a révélé qu’elle organisait une réunion de recherche pour soutenir les États membres, notant que le nouveau virus pouvait être contenu.

Selon un haut responsable de l’OMS, Richard Peabody, il ne croit pas qu’une épidémie de la variole du singe en dehors de l’Afrique justifie des campagnes de vaccination de masse.

Peabody a expliqué à « Reuters » que la prise d’autres mesures, telles qu’une bonne hygiène personnelle et un comportement sexuel sûr, contribuera à contrôler sa propagation.

Le porte-parole, qui dirige l’équipe des agents pathogènes à haut risque de l’Organisation mondiale de la santé en Europe, a ajouté que les approvisionnements immédiats en vaccins et antiviraux sont relativement limités.

Cela survient à un moment où les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis ont annoncé qu’ils étaient en train de libérer des doses du vaccin «Genius» à utiliser avec des cas de monkeypox.

Et il a indiqué que les vaccins utilisés pour lutter contre la variole du singe peuvent avoir des effets secondaires graves.

Des cas suspects ont été découverts près de l’Algérie, où le ministère marocain de la Santé et de la Protection sociale a annoncé l’enregistrement de 3 cas suspects de virus monkeypox.

Et le site « Hispress », citant lundi le ministère marocain de la Confirmation, que ces trois cas sont en bonne santé, sont sous soins et suivi sanitaire, et ont fait l’objet d’analyses médicales dans l’attente des résultats.

L’Institut Pasteur d’Algérie a confirmé, lundi, qu’il n’excluait pas la possibilité que le virus du monkeypox entre prochainement en Algérie, notamment avec l’ouverture des frontières aériennes et terrestres.

Le directeur de l’institut, Fawzi Drar, a expliqué qu’il faut se préparer à affronter ce virus en adhérant aux mesures préventives qui seules peuvent empêcher le virus de se propager ou d’entrer en Algérie.

Article précédentMourad Boutadjine: La nouvelle que la France et l’Espagne n’ont pas participé aux Jeux Méditerranéens est infondée
Article suivantPrix ​​des billets réduit de 50%… Le programme de transport maritime algérien a été dévoilé