L’usine automobile « Fiat » en Algérie se prépare à produire sa première voiture dans les prochains jours

    0
    usine Fiat

    L’usine Fiat en Algérie est sur le point de réaliser un jalon important. Le wali de la ville d’Oran, Saïd Saoud, a annoncé que les travaux d’achèvement de l’usine automobile dans la zone industrielle de Tafraoui à Oran ont atteint un rythme très avancé.

    L’entreprise qui parraine le projet a terminé l’achèvement de la première unité industrielle de l’usine, tandis que le taux d’avancement des travaux de la deuxième unité a atteint 45%, selon les déclarations du gouverneur.

    Dans des déclarations aux médias locaux, le wali a confirmé que toutes les conditions sont actuellement réunies pour que la première voiture Fiat soit prête dans les prochains jours.

    Cette nouvelle intervient après l’annonce du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, en janvier dernier, selon laquelle la fabrication des voitures de la marque italienne « Fiat » en Algérie, qui est affiliée au complexe Stellantis, se ferait en mars prochain.

    Tebboune a déclaré dans un communiqué de presse conjoint, accompagné du Premier ministre italien Giorgia Meloni, que « Fiat a commencé à ouvrir ses ateliers, et très bientôt, en mars, la fabrication de voitures va commencer, ainsi que la commercialisation des voitures Fiat, y compris électriques et d’autres. »

    Il est également à noter que le groupe Stellantis avait signé un accord-cadre avec le ministère de l’Industrie en octobre dernier pour développer les activités industrielles pour l’automobile, les services après-vente et les pièces détachées pour Fiat.

    Cette nouvelle est une étape importante pour l’Algérie qui cherche à renforcer son industrie automobile et à stimuler l’économie locale.

    L’usine Fiat en Algérie créera des emplois pour les travailleurs locaux et fournira des voitures abordables pour les consommateurs algériens. La fabrication des voitures électriques montre également un engagement en faveur de la durabilité et de l’environnement.

    L’achèvement de l’usine Fiat en Algérie est donc une étape importante pour le pays, qui se prépare à devenir un acteur majeur de l’industrie automobile en Afrique.

    Article précédentLe gouvernement espagnol mise sur le Maroc pour compenser ses pertes en Algérie
    Article suivantLe Maroc subit 3 revers d' »Israël » : tensions diplomatiques exacerbées