Maroc-Israël: Pour la première fois… le chef de l’armée marocaine visite Tel Aviv

0
Le chef d'état-major israélien et son homologue marocain
Advertisement

Maroc Israël: L’inspecteur général des forces armées marocaines, Belkheir Al-Farouq, est arrivé lundi en Israël, à la tête d’une délégation militaire, lors d’une visite qui est la première du genre et qui a eu lieu des semaines après l’autre par le chef d’état-major israélien, Aviv Kohavi, qui a abouti à des accords militaires.

Les médias ont rapporté que la délégation marocaine a été reçue, mardi, au siège de l’état-major général à Tel-Aviv, et participera également à une série de rencontres avec ses homologues israéliens, en plus de sa participation à l’exposition d’armes de pointe .

La conférence d’une semaine sur «l’innovation opérationnelle» verra la participation de délégations militaires de 25 pays différents, y compris d’autres pays arabes.

Il s’agit de la première visite d’un commandant de l’armée arabe à ce niveau en Israël. Cela fait suite à une visite similaire du chef d’état-major de l’armée israélienne, Aviv Kohavi, à Rabat il y a environ deux mois.

L’armée israélienne a déclaré dans un communiqué que l’exposition « permettra d’approfondir la coopération dans les domaines de la stratégie et de la défense, ainsi que d’élargir l’apprentissage mutuel et la coopération internationale lors du développement et de l’exploitation des capacités militaires ».

Alors qu’Israël et le Maroc entretiennent des relations militaires secrètes depuis des années, ils ont rétabli des relations officielles en 2020 dans le cadre des accords d’Ibrahim avec les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Soudan.

En novembre, les deux pays ont signé un protocole d’accord établissant un cadre solide pour la coopération en matière de sécurité et officialisant leurs relations de défense. Le protocole d’accord permet une coopération accrue dans les domaines du renseignement, de la coopération industrielle et de la formation militaire.

Lapid envisage de se rendre au Maroc et d’organiser un sommet

Le Premier ministre de l’entité sioniste, Yair Lapid, prévoit de se rendre au Maroc et d’organiser un sommet des pays imprimeurs à l’occasion du deuxième anniversaire de la signature de l’accord de normalisation.

le journal hébreu, Israel Hayom, a déclaré en août 2022 que «Lapid cherche à se rendre au Maroc avant les élections et à tenir une conférence entre les chefs d’État qui ont signé les accords de paix avec Israël, lors d’un sommet prévu dans une des pays qui ont signé les accords.

Le journal hébreu a souligné que « la conférence se tiendra au niveau des chefs de ces pays, et qu’elle intervient à l’occasion du deuxième anniversaire de la signature des accords de paix par Israël, les Émirats arabes unis, Bahreïn et Le Maroc sous les auspices des États-Unis. »

Le journal a souligné que « la conférence prévue par l’entité sioniste sera différente du Forum du Néguev, qui a été accueilli par Tel-Aviv il y a plusieurs mois, et s’est tenue au niveau des ministres des Affaires étrangères uniquement », notant que la prochaine conférence sera  » au plus haut niveau. »

Dans un contexte connexe, le journal hébreu a confirmé dans son article que « Lapid a l’intention de se rendre au Maroc, pour la première fois en tant que Premier ministre, après les visites précédentes du chef d’état-major de Tsahal Aviv Kohavi et du commissaire de police Kobi Shabtai ».

Article précédentL’ambassadeur d’Israël au Maroc répond aux accusations d’harcèlement sexuel par un tweet
Article suivantFrance| Marine Le Pen: Nous ne sommes pas un pays du tiers monde