Meyer Habib : Des Mots qui Dérapent et une France sous le Choc

0
Meyer Habib : Des Mots qui Dérapent et une France sous le Choc

Meyer Habib, député franco-israélien du parti Les Républicains, se trouve actuellement au cœur d’une polémique qui secoue la classe politique française. Ses propos tenus en octobre dernier au sujet des habitants de Gaza ont suscité l’indignation et ravivé le débat sur la responsabilité des élus dans leurs discours publics. 

Meyer Habib et sa Défense Acharnée du Gouvernement Israélien

Meyer Habib s’est fait remarquer depuis le 7 octobre 2023 par sa défense acharnée de la politique du gouvernement israélien. Que ce soit dans l’hémicycle ou lors de ses interventions médiatiques en France, le député franco-israélien a tenu à soutenir les actions de Tel-Aviv, notamment à l’égard de Gaza.

Le 20 octobre, lors d’une interview sur Radio J, il était interrogé sur le refus de l’Égypte d’accueillir les habitants de la bande de Gaza, comme le demandait le gouvernement israélien. Sa réponse a été choquante pour de nombreux auditeurs : « Parce qu’ils savent aujourd’hui le cancer qu’est cette population à qui on a tout donné, » a-t-il déclaré, ajoutant que les Israéliens savent ce qu’ils ont à faire.

La Résurgence de la Vidéo et les Réactions Politiques

Si ces propos n’avaient pas fait grand bruit à l’époque, la résurgence de la vidéo sur les réseaux sociaux a provoqué une onde de choc parmi les politiques français, en particulier ceux de gauche. Meyer Habib a été accusé de tenir un « discours génocidaire » par le député Nupes Hadrien Clouet. De son côté, Antoine Léaument a tweeté : « Les Palestiniens n’ont pas à aller en Égypte : ils sont chez eux à Gaza. Ça suffit ! » Il s’est également demandé ce que quelqu’un peut dire en privé s’il tient de tels propos en public.

L’Immunité Parlementaire en Question

Fin décembre, environ 40 députés de gauche avaient tenté de faire lever l’immunité parlementaire de Meyer Habib. Cela faisait suite à des propos tenus dans l’hémicycle après l’annonce de la mort d’un agent du Quai d’Orsay tué dans un bombardement israélien sur Gaza. Le député avait crié à deux reprises : « Et ce n’est pas fini ! »

La présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, avait rejeté cette demande, invoquant le principe d' »irresponsabilité » pour des propos tenus dans l’hémicycle. Cependant, cette fois-ci, les propos reprochés à Meyer Habib ont été tenus en dehors de l’hémicycle, ce qui pourrait ouvrir la voie à la levée de son immunité parlementaire. Une jurisprudence de la Cour de cassation est citée en ce sens par le journal Libération.

Les Responsabilités des Élus

L’affaire Meyer Habib soulève des questions importantes sur les responsabilités des élus dans leurs discours publics, en particulier lorsqu’ils abordent des sujets sensibles comme le conflit israélo-palestinien. Les politiciens doivent être conscients de l’impact de leurs paroles sur la société et prendre en compte les conséquences potentielles de leurs déclarations. Alors que cette polémique fait rage, elle rappelle à tous que les mots des élus ont du poids et peuvent influencer l’opinion publique de manière significative.

Article précédentCAN 2023 : L’Équipe d’Algérie Dos au Mur après son Match Nul contre l’Angola – Un Succès Impératif face au Burkina Faso !
Article suivantBoualem Boualem : L’Homme Fort de l’Ombre au Pouvoir – La Stratégie de Tebboune pour l’Algérie