La loi de finances 2013 signée ce mercredi matin par Abdelaziz Bouteflika prévoit de faciliter les déménagements des émigrés algériens en relevant le plafond des exonérations douanières et fiscales aux frontières algériennes.

La loi de finances 2013 prévoit un amendement qui permettent aux expatriés algériens qui souhaitent revenir en Algérie.  Pour leur déménagement ils seront exonérés de droits de douanes et de TVA, lors du transport de leurs biens dont la valeur, y compris celle d’un véhicule, est égale ou inférieure à 3 millions dinars alors que jusqu’à présent le seuil était fixé à 2 millions dinars.

Les étudiants algériens qui sont nombreux à faire leurs études à l’étranger pourront transporter à leur retour en Algérie des biens d’une valeur égale ou inférieure de 1,5 million à 2 millions de dinars. La mesure concernera également les travailleurs scolarisés à l’étranger.

La rédaction avec APS