Le directeur général de l’Office national interprofessionnel du lait et des produits laitiers (ONIL), Khaled Soualmia, a fait savoir hier jeudi qu’une cargaison de 25 tonnes remplie de ciment blanc au lieu de la poudre de lait, en provenance d’Argentine, a été retrouvée au port d’Oran.

Le responsable a expliqué, lors d’une conférence de presse animée hier, qu’il s’agissait d’un seul conteneur chargé de sacs de ciment et non mélangés au lait en poudre, précisant que 19 autres conteneurs étaient, quant à eux, chargés uniquement de lait en poudre.

M. Soualmia a précisé que l’intégralité de la cargaison a été bloquée, soulignant que le lait en poudre est soumis à des mesures de contrôles stricts.

Article précédentMondial 2014. Les Fennecs sont-ils capables de créer une énorme surprise ?
Article suivanttemtem One France / des produits100% algériens destinés à la diaspora Algérienne dans l’hexagone !