Belkacem Zeghmati

Le ministre de la Justice, Belkacem Zeghmati, s’en est violemment pris aux administrations et les entreprises qui continuent d’exiger des extraits de casier judiciaire et le certificat de nationalité aux citoyens, en les accusant de rébellion.

S’exprimant jeudi en marge de l’inauguration du nouveau siège de la Cour de Constantine dans le cadre d’une visite de travail dans la wilaya, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Belkacem Zeghmati, a dit que « le premier ministre a signé un décret exécutif qui dit qu’il est interdit aux administrations d’exiger un extrait de casier judiciaire et le certificat de nationalité. J’ai constaté qu’il y a eu une hausse des demandes de ces deux documents (…) serait-ce un acte de rébellion contre l’État ? », s’est-il interrogé.  

Devant les caméras, Zeghmati a juré de jeter en prison tout responsable qui agira contre la loi et exigera le certificat de nationalité et le casier judiciaire dans la constitution des dossiers administratifs.

https://www.youtube.com/watch?v=znYayB4dSUM&feature=emb_logo
Article précédent« Ne voyagez pas en Algérie » / la note du département d’État américain
Article suivantFoyer de grippe aviaire apparu à Oum El Bouaghi / les précisions d’Abdelhamid Hamdani