Procès Anis Rahmani et Tahkout : le procureur requiert dix ans de prison

0
Advertisement

Poursuivis dans une affaire de corruption, le propriétaire du groupe médiatique Ennahar et l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout risquent dix ans de prison ferme.

Le procureur a également demandé la saisie de tous les biens immobiliers et les avoirs bancaires en vertu des ordres de saisies lancées par le juge d’instruction.

Concernant l’entreprise médiatique El Al-Athir Presse, affiliée au groupe Ennahar, le représentant du parquet a réclamé une amende de 40 millions de dinars.

Dans cette affaire, Mahieddine Tahkout est poursuivi pour blanchiment d’argent, alors que le propriétaire du groupe Ennahar est accusé entre autres de « violation de la réglementation de change ».

Article précédentEurope : la semaine de travail de quatre jours se popularise
Article suivantLe gouvernement espagnol menace l’Algérie de recourir à la Cour internationale