Raisons du report du procès des personnes accusées du meurtre du jeune homme, Djamal BenIsmail

0
BenIsmail
Advertisement

Algerie: Le tribunal correctionnel de Dar el beida a décidé ce matin, mardi, de reporter l’audience du procès de 102 accusés du meurtre du jeune Djamal BenIsmail à la prochaine session criminelle.

L’avocat de la défense civile, Abdel Majid Seleni, a déclaré que le report était dû au manque de moyens audiovisuels pour rejouer les enregistrements de l’incident, qui sont basés sur des preuves convaincantes lors du procès.

Sellini a ajouté que certains des accusés n’avaient pas d’avocats lors de l’audience d’aujourd’hui, c’est donc une autre raison légale de reporter le procès.

Les détenus font face à des accusations liées au meurtre, à l’incendie criminel et à l’abus du cadavre du jeune homme, Djamal BenIsmail, dans la région d’Arbaa Nite Irathan, dans l’État de Tizi Ouzou.

En plus de lourdes accusations liées au crime d’avoir commis des actes terroristes visant la sécurité de l’État, l’unité nationale et la stabilité des institutions en semant la terreur parmi la population et en créant une atmosphère d’insécurité par des agressions morales et physiques contre les personnes.

En plus de mettre en danger la vie et la sécurité des personnes et de compromettre leurs biens, et le crime de participation à un meurtre avec préméditation.

Le tribunal est composé de trois juges et de quatre jurés, dirigés par le juge Achour Ali, après avoir été récemment renvoyés par la chambre d’accusation du Conseil judiciaire de la capitale.

Il y a 95 accusés dans l’établissement pénitentiaire, dont 3 femmes détenues à la prison de Kolea, et 7 sous contrôle judiciaire.

Il est à noter que le cas de Djamal BenIsmail avait provoqué un grand choc dans la société algérienne en raison de sa laideur, et des événements qui les accompagnaient.

Le père de Djamal BenIsmail a joué un rôle majeur dans l’apaisement de la situation et l’extinction du feu de la sédition avec ses déclarations équilibrées et courageuses après avoir appris la nouvelle de la mort de son fils.

Article précédentLa situation épidémiologique est-elle préoccupante ?.. Le ministre de la Santé précise
Article suivantHakkar : L’Italie sera la porte d’entrée de l’Algérie vers les marchés d’Europe de l’Est