Les 488 mosquées et 61 salles de prière de la capitale Alger et ses environs seront gérées par de nouvelles mesures qui viennent d’être décidées par la wilaya d’Alger. 

Dans un nouvel arrêté, le wali d’Alger Abdelkader Zoukh, a décidé « d’interdire toute forme de vente illicite dans les espaces limitrophes et aux alentours des mosquées ». Mais, pendant ce Ramadhan, les mosquées d’Alger connaîtront également de nouveaux changements.  Elles feront l’ojet d’une opération de réhabilitation, de mise à niveau et d’embellissement. Les travaux ont commencé  dans 351 mosquées et salles de prière ainsi que 301 divers autres lieux de culte, nous apprend ce jeudi l’APS qui cite une source à la Wilaya d’Alger.

Ces travaux consisteront à mener des opérations de nettoiement, de réhabilitation des salles d’ablution, de remplacement des tapisseries, de renforcement et de réparation de la climatisation, de badigeonnage des façades, d’aménagements extérieurs et autres petites réfections à l’image de la menuiserie, plomberie et vitrerie. Bref, les mosquées d’Alger font donc peau neuve et les travaux seront financés par les communes de la wilaya et par la direction de wilaya des Affaires religieuses et des Waqf.

Article précédentBarrages / début d’une vaste opération de dévasement
Article suivantMarseille. Un colloque sur la guerre d’Algérie chahuté par des nostalgiques de l’Algérie française