Raouraoua prend sa décision finale concernant son retour à la présidence de la FAF

0
Mohamed Raouraoua
Advertisement

Algerie Foot: L’ancien président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, a donné son accord définitif pour revenir à la présidence de la « FAF » pour succéder à Charaf-Eddine Amara, qui a démissionné de son poste.

Aujourd’hui, jeudi, les médias locaux ont confirmé que Raouraoua avait accepté de se présenter et avait décidé de nommer un membre de l’ancien bureau fédéral de la Fédération algérienne de football, Walid Sadi, comme son adjoint.

Walid Sadi avait exprimé son désir de briguer le poste de chef de la « FAF », pour succéder au président démissionnaire, Charaf-Eddine Amara.

Il y a quelques jours, des sources rapportaient que les hautes autorités du pays avaient demandé à Raouraoua de revenir à la présidence de la Fédération algérienne de football, après avoir échoué à se qualifier pour la Coupe du monde 2022 au Qatar.

le site « Arabi Post » cite des sources selon lesquelles Raouraoua a demandé un temps de réflexion avant de donner sa réponse finale aux responsables algériens pour plusieurs considérations, dont la plus importante est le facteur âge, qui peut être l’un des obstacles à sa acceptation de la mission.

Les mêmes sources ont révélé que Raouraoua est récemment rentré en Algérie depuis l’Arabie saoudite, où il réside actuellement, et a rencontré le ministre des Sports, Abdelrezak Sebgag.

La même source a déclaré que le ministre avait donné à Raouraoua le choix entre être président de la Fédération algérienne de football, ou que la fédération fonctionne au moins pour une période temporaire et réinitialise les choses jusqu’à ce qu’un nouveau président soit élu.

Le nom de Mohamed Raouraoua a remarquablement émergé pour succéder à Charaf-Eddine Amara, depuis les deux revers de l’exclusion précoce de la phase finale des nations africaines au Cameroun et l’échec subséquent de la qualification pour la Coupe du monde au Qatar.

Les supporters algériens ont attaqué le président démissionnaire de la FAF, Charaf-Eddine Amara, et lui ont reproché l’échec de la qualification pour la Coupe du monde en raison de son incapacité à protéger l’équipe de « l’injustice arbitrale » dont il a été victime lors du match retour de la phase de qualification, en Algérie.

Les supporters des Verts ont réclamé le retour de Raouraoua en raison de sa longue expérience dans le domaine de la gestion du football en Algérie et de ses relations avec la Confédération africaine.

Mohamed Raouraoua a dirigé la Fédération algérienne de football à deux reprises, la première de 2001 à 2005, et la seconde de 2009 à 2017.

Article précédentBouteflika l’a rétracté à cause du Maroc.. un immense défilé militaire en Algérie
Article suivantL’équipe nationale algérienne: Un scandale au Qatar et Belmadi en colère

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici