Réforme Scolaire 2023/2024 : Vers un Passage en Classe Supérieure Plus Holistique

    0
    Réforme Scolaire 2023/2024 : Vers un Passage en Classe Supérieure Plus Holistique

    Algérie: L’année scolaire 2023/2024 apporte des changements significatifs dans le passage en classe supérieure pour les élèves du primaire, du moyen et du lycée, selon le dernier communiqué du ministère de l’Éducation nationale.

    Cette réforme vise à rendre le processus d’évaluation plus équilibré, favorisant une évaluation continue, tout en maintenant des normes rigoureuses. Décryptage des évolutions clés.

    Passage en Classe Supérieure au Primaire : L’Évaluation Continue

    L’élément central de cette réforme est le passage des élèves de la première année primaire, qui se fera de manière systématique pour les élèves assidus. Le ministère de l’Éducation met l’accent sur une évaluation continue basée sur des observations, au lieu d’une notation traditionnelle.

    Pour les élèves de la première année primaire, l’évaluation se concentrera sur les acquis en langue et en calcul. Les enseignants utiliseront des observations d’appréciations plutôt que des notes chiffrées pour évaluer les progrès des élèves. Cela permettra une évaluation plus globale de leurs compétences.

    Les élèves de deuxième et troisième année primaire devront démontrer leur maîtrise dans des domaines tels que la dictée, la récitation, l’expression orale, la lecture et l’écriture.

    Cependant, pour les élèves de 2e et 3e année primaire, seuls les acquis en géométrie, calcul et arithmétique seront notés, en plus des observations d’appréciation. Les examens trimestriels se tiendront conformément au calendrier fixé par chaque établissement.

    Le Système de Notation au Cycle Moyen et Secondaire

    La réforme s’étend également au cycle moyen et secondaire. En plus de l’évaluation continue, un seul devoir écrit par matière sera requis dans l’enseignement moyen. La note attribuée suivra un barème défini par l’enseignant, assurant une évaluation objective.

    De plus, les enseignants devront signaler les difficultés rencontrées par les élèves dans le cahier de correspondance, permettant ainsi aux parents de mieux comprendre les besoins de leurs enfants. Le ministère de l’Éducation a précisé la manière dont la moyenne trimestrielle de chaque matière sera calculée.

    Pour les élèves du cycle secondaire, la moyenne trimestrielle de chaque matière sera calculée en additionnant la note de l’évaluation continue à la note du devoir écrit (divisée par deux). Cette moyenne sera ensuite ajoutée à la note de l’examen, qui sera multipliée par deux, puis le total sera divisé par deux.

    En conclusion, la réforme vise à introduire un système d’évaluation plus équilibré, en mettant l’accent sur l’évaluation continue et en réduisant la pression liée aux examens traditionnels. Elle vise à encourager les élèves à développer leurs compétences de manière plus holistique. 

    Article précédentPrévisions météo Algérie du 22 octobre : Temps variable et alerte météo en vigueur
    Article suivantCHAMAS Tacos: Une Enseigne Lumineuse Crée la Confusion à Valence, France