Réorganisation à la Présidence de la République : Les Conseillers Entrent et Sortent

0
Réorganisation à la Présidence de la République : Les Conseillers Entrent et Sortent

Algérie – Au cœur de la machine gouvernementale algérienne, des changements significatifs ont secoué la présidence de la République sous la direction du Président Abdelmadjid Tebboune. Ce jeudi 12 octobre, des décrets présidentiels publiés au Journal officiel ont marqué la fin des fonctions de trois conseillers de haut rang et l’entrée en scène de nouveaux visages.

Une Nouvelle Garde Présidentielle

La décision du Président Tebboune de mettre fin aux fonctions de trois conseillers de la présidence de la République a pris effet. Parmi les conseillers qui quittent leurs postes, Yacine Ould Moussa, qui occupait la fonction de conseiller chargé des affaires économiques depuis mars 2022. La fin de son mandat intervient au moment où l’Algérie continue de faire face à des défis économiques importants.

Autre figure majeure concernée par cette restructuration, Abdelmadjid Chikhi, conseiller auprès du Président de la République, chargé des archives nationales et de la mémoire nationale. M. Chikhi a été admis à la retraite, mettant ainsi fin à sa longue carrière au service de la nation.

Enfin, Abdelaziz Khellaf, ministre d’État et conseiller, est également touché par cette restructuration présidentielle. Il avait été nommé à ce poste en mars 2023.

Les Nouveaux Conseillers

Toutefois, cette réorganisation a également été l’occasion pour le Président Tebboune de nommer de nouveaux conseillers, apportant un vent de fraîcheur et de nouvelles compétences à son équipe.

Parmi les nouvelles nominations, on retrouve Boualem Boualem, désigné pour prendre en charge les affaires juridiques, les relations avec les institutions, les enquêtes et les habilitations. Il occupait précédemment le poste de conseiller chargé des affaires juridiques et judiciaires.

De même, Boumedienne Benattou a été reconduit dans ses fonctions en tant que conseiller chargé des affaires liées à la sécurité et à la défense. D’autres personnalités, telles que Kamel Rezig, Amine Mazouzi, Mohamed Boukhari, Mohamed Sadaoui, Mohamed Chafik Mesbah, Kamel Sidi Saïd, et Hamid Lounaouci, ont été nommées pour occuper des postes clés au sein de la présidence de la République.

Ces changements démontrent l’engagement du Président Tebboune à renforcer son équipe et à s’entourer de compétences variées pour relever les nombreux défis auxquels fait face l’Algérie.

Article précédentLes Brigades al-Qassam déclarent que la bataille « Déluge d’Al-Aqsa » se poursuit
Article suivantLa Production Agricole en Algérie : Une Saison de Croissance