Restructuration Majeure à SONATRACH : Tebboune Limoge 8 Vice-Présidents

0
Restructuration Majeure à SONATRACH : Tebboune Limoge 8 Vice-Présidents

Algérie: Le vent du changement souffle fort à la Société nationale des hydrocarbures, SONATRACH. Après le limogeage du PDG du groupe, Toufik Hakkar, et son remplacement par Rachid Hachichi, le Président Abdelmadjid Tebboune a pris la décision de révoquer huit (8) vice-présidents clés de cette entreprise pétrolière stratégique.

Cette annonce majeure a été officialisée via un décret présidentiel daté du 19 octobre 2023, intitulé « Mettant fin aux fonctions de vice-présidents à la Société nationale pour la recherche, la production, le transport, la transformation et la commercialisation des hydrocarbures (SONATRACH) ». Cette information cruciale a été publiée dans le dernier numéro du Journal officiel, marquant ainsi une restructuration significative au sein de SONATRACH.

Les Huit Vice-Présidents Révoqués

La liste des vice-présidents démis de leurs fonctions est la suivante :

  1. Mohamed Slimani – Chargé de l’activité « Exploration et Production ».
  2. Amine Melaika – Chargé de l’activité « Transport des hydrocarbures par canalisation ».
  3. Nasr-Eddine Fatouhi – Chargé de l’activité « Liquéfaction du gaz naturel et séparation ».
  4. Batouche Boutouba – Chargé de l’activité « Raffinage et Pétrochimie ».
  5. Fatiha Neffah – Chargée de l’activité « Commercialisation des hydrocarbures ».
  6. Madjid Benarab – Responsable des finances.
  7. Fethi Arabi – Responsable du business développement et du marketing.
  8. Rachid Zerdani – Responsable de la stratégie, de la planification et de l’économie.

Cette décision marque un changement significatif dans la direction et la gestion de SONATRACH, avec de nombreux secteurs clés de l’entreprise touchés par ces révocations. Le Président Tebboune semble engager une transformation en profondeur de la société nationale des hydrocarbures.

Impact sur les Finances de SONATRACH

En parallèle, le projet de loi de finances rectificative pour l’année 2023 prévoit une augmentation notable des revenus de SONATRACH pour l’exercice en cours. Ces revenus devraient augmenter de 6,29 milliards de dollars, ce qui équivaut à 848 milliards de dinars algériens. Cette augmentation des recettes suggère que le gouvernement algérien cherche à renforcer la position financière de SONATRACH tout en poursuivant des réformes internes majeures.

La révocation des huit vice-présidents s’inscrit dans le cadre de ces efforts plus vastes pour revitaliser l’entreprise publique et en faire un acteur clé du secteur énergétique mondial. Cette décision ne manquera pas d’avoir un impact significatif sur la direction future de SONATRACH et sur l’industrie des hydrocarbures en Algérie.

Article précédentScandale de Fraude Fiscale : Des Liens Troublants entre un Médecin Français, Sonatrach et une Somme de 21 Millions d’Euros
Article suivantVAR Algérienne dans la Finale de l’African Football League Au Maroc