Le ministère de l’Education nationale a annoncé samedi, dans un communiqué, les décisions prises par la commission Ad-hoc, mandatée par le gouvernement, concernant la revalorisation du régime indemnitaire des corps spécifiques de l’Education nationale. « Ces décisions engendrent des augmentations mensuelles nettes pour tous les corps », souligne e ministère de l’Education nationale.

S’agissant du corps des personnels enseignants, ayant une ancienneté moyenne classée à l’échelon 6, ces augmentations mensuelles nettes sont fixées, selon la même source, comme suit :

– 8.674 dinars pour le maître d’école primaire,

– 9.533 dinars pour le professeur d’enseignement fondamental,

– 10.665 dinars pour le professeur d’enseignement moyen,

– 10.905 dinars pour le professeur d’enseignement secondaire,

« Ce qui correspond à un taux d’augmentation nette du régime indemnitaire allant de 29% à près de 32%, en fonction des différents grades de ces corps », indique le communiqué.

Les autres corps de personnels tels que ceux de conseillers de l’éducation, de l’intendance, de l’orientation scolaire et de l’alimentation scolaire bénéficient également d’augmentations mensuelles nettes allant de 7.013 dinars à 10.289 dinars pour une ancienneté moyenne classée à l’échelon 6, a ajouté le ministère de l’Education nationale.

Concernant la mise en application des nouveaux salaires et du versement des rappels du nouveau régime indemnitaire, ils sont programmés comme suit:

– Les nouveaux salaires incluant les augmentations liées au nouveau régime indemnitaire, seront versés dès le mois de mars 2010,

– Les rappels des mois de janvier et février 2010 découlant de l’effet rétroactif, seront versés au mois de mars 2010,

– Les rappels portant sur l’effet rétroactif de l’année 2008 seront versés au mois de mai 2010,

– Tandis que les rappels portant sur l’effet rétroactif de l’année 2009, seront versés au courant de l’année 2010.

« Ces décisions viennent démontrer la bonne foi des pouvoirs publics et leur volonté d’améliorer la condition salariale de l’ensemble des corps spécifiques de l’Education nationale », relève le communiqué, ajoutant qu’elle dénotent également de « toute la considération que porte l’Etat envers ce personnel et à sa noble mission ».

Le ministère a fait savoir que toutes les informations relatives à la revalorisation du régime indemnitaire seront portées, dans leur moindre détail, à la connaissance des personnels de l’Education nationale, à travers tous les canaux de communication interne et notamment l’affichage dans les établissements scolaires et les administrations.

Une circulaire d’application du nouveau régime indemnitaire sera concomitamment adressée à l’ensemble des services administratifs pour exécution.

Ainsi, en prélevant des ressources importantes du budget de l’Etat pour financer ces augmentations, les pouvoirs publics ont accompli un « effort incontestable » destiné à l’amélioration de la condition salariale des personnels de l’Education nationale, note le communiqué.

« De même que les engagements pris par le ministère de l’Education nationale avec la famille éducative, de faire aboutir le dossier de la revalorisation du régime indemnitaire, dans les plus brefs délais, ont été respectés, grâce au travail mené de manière soutenue et résolue », souligne le texte.

« C’est aussi grâce à la réelle volonté des pouvoirs publics de traduire dans les faits la prise en charge des préoccupations des personnels de l’Education nationale », a ajouté la même source.

Le ministère a rendu un « vibrant hommage » à l’ensemble des membres de la communauté éducative « qui ont bien perçu la portée du message » contenu dans sa lettre ouverte.

Dès lors, les enseignants « sont appelés à mesurer, en toute conscience et objectivité, cet effort de l’Etat qui, à l’évidence, illustre de la manière la plus claire, l’intérêt accordé à un secteur aussi stratégique que porteur d’espoir pour l’avenir », a encore souligné le ministère.

« C’est autour de cet avenir que la communauté éducative doit se mobiliser, dans la stabilité et la sérénité, pour atteindre les objectifs de progrès et de performance, assignés dans le cadre de la réforme du système éducatif », conclut le communiqué.

APS

Article précédentMétéo / pluies orageuses dans plusieurs régions du pays
Article suivantJustice / l’ancien ministre des Finances Mohamed Loukal, placé sous mandat de dépôt