Révolution Écologique à Blida : Le Traitement Tertiaire des Eaux Usées en 2024

    0
    Révolution Écologique à Blida : Le Traitement Tertiaire des Eaux Usées en 2024

    Algérie: Blida, connue pour sa beauté naturelle et son agriculture florissante, s’apprête à franchir une étape décisive dans la préservation de son environnement et la valorisation de ses ressources hydriques.

    Au nord de la ville, la Station d’épuration des eaux usées (STEP) de Ben Khelil s’apprête à introduire une nouvelle technologie révolutionnaire de traitement tertiaire des eaux usées en 2024. Cette avancée majeure permettra d’exploiter ces eaux traitées pour l’irrigation agricole, tout en contribuant à la préservation de l’écosystème local.

    Un Pas Vers l’Écologie

    Le traitement tertiaire des eaux usées est une avancée majeure dans le domaine de la gestion de l’eau. Il consiste à épurer les eaux usées en les soumettant à des rayonnements ultra-violets (UV), une technologie éprouvée qui élimine les polluants non biodégradables. Le résultat de ce processus est une eau d’une qualité bactériologique conforme aux normes de réutilisation, idéale pour l’irrigation agricole.

    Abdelkrim Allouche, directeur du secteur des ressources en eau de Blida, explique : « Le traitement tertiaire des eaux usées permettra l’exploitation de l’eau épurée dans l’irrigation agricole, tout en contribuant à la préservation de l’environnement. » Cette avancée technologique est une réponse à la fois à la demande croissante en eau pour l’agriculture et à la nécessité de protéger les ressources en eau de la région.

    Capacité et Potentiel Économique

    La STEP de Ben Khelil, qui dessert six communes de la partie est de la wilaya de Blida, a une capacité de production impressionnante de 65 000 mètres cubes par jour. Cette installation est un pilier essentiel de l’approvisionnement en eau de la région. Pour exploiter pleinement cette ressource précieuse, une étude est actuellement en cours pour l’irrigation de 3 000 hectares de terres agricoles.

    L’introduction du traitement tertiaire des eaux usées à Ben Khelil n’est qu’un début. Cette technologie sera également mise en place dans la station d’épuration des eaux usées en cours de réalisation à la nouvelle ville de Bouinane, ainsi qu’à la STEP de Beni Merad. L’objectif est clair : préserver l’environnement, réduire la pression exercée sur les nappes phréatiques et, surtout, valoriser ces eaux épurées dans l’irrigation agricole.

    Un Avenir Prometteur pour Blida

    L’introduction du traitement tertiaire des eaux usées à Blida marque un tournant dans la gestion de l’eau et l’écologie de la région. En valorisant les ressources en eau traitées pour l’agriculture, Blida contribue non seulement à renforcer son secteur agricole, mais aussi à protéger son environnement naturel.

    L’eau est une ressource précieuse, et Blida a pris la décision audacieuse de la gérer de manière responsable et durable. Cette avancée technologique ouvre la voie à un avenir prometteur où l’agriculture peut prospérer tout en préservant les ressources naturelles de la région.

    En conclusion, Blida s’engage sur la voie de l’écologie et de la durabilité, faisant de la gestion de l’eau une priorité absolue. Le traitement tertiaire des eaux usées est un pas de géant vers un avenir meilleur pour cette région riche en beauté naturelle et en potentiel agricole.

    Article précédentSiphaphac 2023 : La Pharmacie à l’Honneur à Chlef
    Article suivantAutomobile en Algérie : Renault, Peugeot, Toyota et Suzuki sur le Point d’Arriver