Le professeur Mustapha Khiati, président de la Forem, prévient contre les conséquences de l’arrivée du variant anglais de la Covid-19 en Algérie, pointant du doigt les vols de rapatriement en provenance d’Europe.

« Il y possibilité d’importer le variant anglais qui est plus contagieux. Et les études conduites dans ce pays ont prouvé qu’il est plus mortel », a-t-il précisé.

Le Pr Pr Khiati, se réfère aux propos tenus par le Premier ministre britannique Boris Johnson, et qui a dit hier, que ce variant est de 30 à 70 % plus contagieux, mais également qu’il est à l’origine d’une augmentation du nombre de décès.  

Pour se prémunir contre l’importation de ce variant, il préconise un double contrôle au départ et à l’arrivée à l’aéroport d’Alger. « Si on ne peut pas suspendre les rapatriements qui sont en cours, tout au moins devrions-nous mettre en place un contrôle PCR au niveau de l’aéroport d’Alger à l’arrivée.

Non seulement des examens PCR de moins de 48h doivent-ils être exigés pour tous les voyageurs qui prendront les vols, mais également il est impératif de les soumettre à un test PCR à l’arrivée à Alger », ajoute-t-il.