Scandale d’arbitrage : l’équipe nationale algérienne privée d’une victoire face à l’Égypte !

    0
    Scandale d'arbitrage : l'équipe nationale algérienne privée d'une victoire face à l'Égypte !

    Algerie Foot : L’équipe nationale de football algérienne s’est retrouvée dans une confrontation tendue avec son homologue égyptienne lors d’un match amical qui s’est conclu sur un score de 1-1.

    Le match, censé être un test amical pour les deux équipes en préparation à la Coupe d’Afrique des Nations, a été éclipsé par les décisions controversées de l’arbitre émirati Yahia Al Mulla. Cet article examinera les moments clés de la rencontre, les erreurs arbitrales, et l’impact de cette rencontre sur l’équipe nationale algérienne.

    Des Erreurs Arbitrales Tant Décriées

    Le match amical s’est déroulé à Al Ain, aux Émirats arabes unis, sous la supervision d’une équipe d’arbitrage émiratie dirigée par Yahia Al Mulla. Dès la première mi-temps, les fans et observateurs ont été témoins d’une égalité technique entre les deux équipes, avec un jeu disputé et des opportunités de part et d’autre.

    Cependant, l’arbitre a commis une erreur flagrante en ne sifflant pas un penalty en faveur de l’équipe nationale algérienne lorsqu’il y a eu une faute sur le milieu de terrain Fares Chaibi à l’intérieur de la surface de réparation égyptienne. De plus, un défenseur égyptien a touché le ballon de la main, ce qui aurait dû conduire à un coup de pied de réparation pour les Algériens, mais l’arbitre est resté impassible.

    La première période a également vu l’expulsion du défenseur égyptien Mohamed Hani à la 26e minute après une charge dangereuse sur le défenseur algérien Ahmed Touba. Les réactions passionnées du public ont été accentuées par la décision de l’arbitre.

    La seconde mi-temps a vu les Algériens prendre le contrôle du match, mais un but de Fares Chaibi a été refusé pour hors-jeu, une décision contestée par les joueurs et le banc de touche. Néanmoins, à la 62e minute, l’arbitre a validé un but égyptien malgré des suspicions de hors-jeu. La qualité de la réalisation télévisée n’a pas permis de clarifier cette controverse.

    Préparation à la Coupe d’Afrique des Nations

    Le match amical contre l’Égypte, une équipe riche en titres et renommée sur la scène africaine, s’inscrivait dans la préparation de l’équipe nationale algérienne à la Coupe d’Afrique des Nations qui aura lieu en Côte d’Ivoire. C’était un test crucial pour les joueurs de Djamel Belmadi pour évaluer leur niveau et renforcer leur cohésion en vue du tournoi continental.

    Après cette rencontre amicale, les « Guerriers du Désert » disputeront deux matches officiels contre la Somalie à l’extérieur et le Mozambique à domicile, du 13 au 21 novembre prochain, pour les deux premières journées des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026.

    L’erreur d’arbitrage lors de ce match amical souligne l’importance de disposer de décisions justes et impartiales sur le terrain, et renforce l’appel pour l’application de la technologie de l’arbitrage vidéo (VAR) dans le football international. La déception des joueurs, des supporters et des observateurs à la suite de cette rencontre montre que des réformes dans l’arbitrage sont nécessaires pour assurer l’équité et l’intégrité du jeu.

    Article précédentMatch Algérie – Égypte : à quelle heure et sur quelle chaîne ?
    Article suivantFrance et Israël : Un Drame en Deux Actes