Séisme en Turquie: les dépouilles des deux victimes algériennes rapatriées

0
Turquie et à la Syrie

Les dépouilles mortelles des deux ressortissantes algériennes décédées suite au séisme dévastateur qui a frappé le sud de la Turquie, sont arrivées, samedi, à l’Aéroport international Houari-Boumediene.

Il s’agit de Serairi Samiha (44 ans) et de sa fille Berber Hadil (13 ans) dont les corps sans vie ont été retrouvés et identifiés, jeudi dernier, dans la ville d’Iskenderun dans la province de Hatay au sud de la Turquie.

La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaouter Krikou était présente à l’arrivée de l’avion d’Air Algérie transportant les deux dépouilles, aux côtés des représentants du ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger,  et de la famille des deux victimes.

Dans sa déclaration, la ministre a présenté ses sincères condoléances à la famille des deux victimes et à toutes les victimes du séisme qui a frappé la Turquie et la Syrie. La famille des deux victimes a exprimé sa reconnaissance pour les efforts déployés par les autorités algériennes pour faciliter le transport des deux dépouilles.

Le ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger avait annoncé la mort de deux (2) ressortissantes algériennes suite au séisme dévastateur qui a frappé lundi dernier le sud de la Turquie et le nord de la Syrie, faisant des milliers de morts et d’importants dégâts matériels.

Les services du Consulat général d’Algérie à Istanbul en coordination avec les autorités turques, ont entrepris les procédures de transport des dépouilles vers la ville d’Istanbul pour leur rapatriement en Algérie. Les frais de transport et de rapatriement ont été entièrement pris en charge par l’Etat algérien. 

APS

Article précédentEn signe de protestation : la ville de Barcelone suspend son jumelage avec Tel-Aviv
Article suivantLe ministre espagnol des Affaires étrangères cherche à renforcer les relations avec l’Algérie malgré les tensions autour du Sahara Occidental