Ressources hydriques : les barrages de l’Est ont atteint un taux de remplissage de 48,1%

    0

    Au 30 janvier 2023, le taux de remplissage des 34 barrages de la région Est du pays a atteint 48,1%, a annoncé le directeur de l’Unité d’inspection et d’intervention des barrages de la région de l’est, Abdelaziz Boulechfar, lors d’une intervention sur les ondes de la radio régionale de Sétif.

    Ainsi, durant les dix derniers jours, le niveau de ces barrages a augmenté de 110 millions de m3, et ce, suite aux dernières précipitations.

    Dans le détail, le barrage de Beni Haroune (wilaya de Mila) a reçu 25 millions m3 et son taux de remplissage a atteint 76%. Le barrage de Beni Zid (wilaya de Skikda) a reçu 34 millions m3 et son taux de remplissage a atteint 87%. Le barrage de Meksa (wilaya d’El Tarf) a reçu 20 millions m3 avec un taux de remplissage de 85%.

    Les barrages de Kissir, de Boussiaba et Tabellout (wilaya de Jijel) ont reçu des quantités d’eau « acceptables) et leurs taux de remplissage sont respectivement de 98%, 95% et 88%. Quant au barrage de Ouldjet Mellègue (wilaya de Tébessa), son taux de remplissage a atteint 82%.

    Cependant, plusieurs barrages à l’instar de celui d’Ain Zada (Bordj Bou Arréridj) n’ont pas connu une augmentation significative de leur niveau. Au niveau de ce dernier, le taux de remplissage enregistré ne dépasse pas les 10%.

    Même chose pour le barrage de Zardeza (wilaya de Skikda) avec un taux de remplissage de 10%. Le barrage de Cheffia (wilaya d’El Tarf) avec 15 millions m3 et 10% de taux de remplissage. Le barrage d’El Maouane (wilaya de Sétif) avec 13 millions m3 et un taux de remplissage de 10%. Le barrage de Ighil Emda (wilaya de Béjaïa) avec 10 millions m3 et 10% de taux de remplissage.

    Article précédentLa France fixe de nouvelles conditions pour les demandes de nationalité
    Article suivantMonoxyde de carbone et de fuites de gaz naturel : le gouvernement veut lancer la fabrication de détecteurs fiables