Semences Céréalières en Algérie : Une Réussite Économique et Stratégique

    0
    Semences Céréalières en Algérie : Une Réussite Économique et Stratégique

    L’agriculture est depuis longtemps le pilier de l’économie algérienne, et les céréales en particulier ont joué un rôle crucial dans la sécurité alimentaire du pays. Récemment, une nouvelle réussite a été célébrée, mettant en avant l’autosuffisance de l’Algérie en matière de semences céréalières. Dans cet article, nous plongerons dans les détails de cette réussite, examinant comment l’Algérie a économisé 450 millions de dollars par an et a tracé une voie stratégique pour l’avenir de cette industrie vitale.

    L’autosuffisance en Semences Céréalières : Un Objectif Réalisé

    Le ministre de l’agriculture, Abdelhafid Henni, a récemment annoncé avec fierté que l’Algérie avait atteint l’autosuffisance en termes de semences céréalières. Cette réalisation remarquable est le résultat d’efforts soutenus visant à renforcer la sécurité alimentaire du pays. Mais comment l’Algérie en est-elle arrivée là ?

    L’histoire de cette réussite commence par une vision stratégique du gouvernement algérien. Une commission multisectorielle composée essentiellement d’enseignants-chercheurs et d’experts des départements de l’enseignement supérieur, de l’agriculture, de l’industrie, de l’énergie, des transports et de l’hydraulique a élaboré un schéma stratégique ambitieux.

    Les Trois Axes Stratégiques

    Le plan stratégique de développement des semences céréalières en Algérie repose sur trois axes stratégiques majeurs. Chacun de ces axes s’attaque à une préoccupation essentielle de l’industrie :

    1. Améliorer la Production des Céréales

    L’un des premiers défis était d’augmenter la production de céréales en Algérie. Les céréales sont essentielles à l’alimentation de la population, et leur production devait être revigorée pour atteindre l’autosuffisance. Des mesures ont été prises pour encourager les agriculteurs à investir dans la culture des céréales, et des incitations ont été offertes pour augmenter les rendements.

    2. Améliorer la Qualité des Semences

    La qualité des semences est un facteur critique pour la réussite des cultures céréalières. Le deuxième axe stratégique s’est donc concentré sur l’amélioration des semences. Des programmes de recherche et de développement ont été lancés pour créer des variétés de céréales plus résistantes, productives et adaptées aux conditions locales.

    3. Réduire les Impacts Environnementaux

    La production céréalière peut avoir des impacts environnementaux significatifs. L’Algérie a cherché à réduire ces impacts tout en atteignant l’autosuffisance. Des pratiques agricoles durables ont été encouragées, et des solutions innovantes ont été explorées pour minimiser l’utilisation de ressources naturelles précieuses.

    Un Plan à Long Terme

    Ce plan stratégique de développement ne se limite pas à une année ou deux. Il s’agit d’un engagement à long terme pour l’avenir de l’agriculture céréalière en Algérie. Le plan comprend 17 objectifs opérationnels avec une multitude d’actions qui s’étalent d’octobre 2023 à juin 2028. Il est clair que l’Algérie voit dans cette industrie un potentiel économique et stratégique important.

    La Vision Présidentielle

    En septembre 2022, les capacités de l’Algérie en matière de production céréalière étaient mises en avant par les hautes autorités du pays. Le président de la République avait alors affirmé que l’Algérie disposait de tous les moyens et outils pour produire 9 millions de tonnes de céréales par an. Cette vision présidentielle a servi de moteur à l’ensemble de l’industrie céréalière algérienne.

    Une Économie Renforcée

    Outre l’aspect de la sécurité alimentaire, cette réussite en matière de semences céréalières a également des implications économiques majeures. Économiser 450 millions de dollars par an en réduisant la dépendance aux importations de semences céréalières est une réalisation qui ne peut être sous-estimée. Ces économies peuvent être réinvesties dans d’autres secteurs de l’économie, contribuant ainsi à la croissance et au développement du pays.

    L’atteinte de l’autosuffisance en semences céréalières est une étape importante pour l’Algérie. Cela démontre la capacité du pays à relever des défis complexes et à planifier un avenir plus sûr et plus prospère pour ses citoyens. Cette réussite sert de modèle pour d’autres secteurs de l’agriculture et de l’industrie, montrant qu’avec une vision stratégique, des investissements appropriés et une détermination constante, l’Algérie peut réaliser des progrès significatifs.

    Article précédentToyota de Retour en Algérie : Une Attente Qui Prend enfin Fin
    Article suivantLe Renouvellement du Contrat GNL Entre Sonatrach et Botas : Un Accord Vital dans un Marché Énergétique en Ébullition