Signature d’un protocole d’accord entre l’Algérie et l’Italie pour exploiter l’hydrogène vert

0
accord entre l'Algérie et l'Italie pour exploiter l'hydrogène vert
Advertisement

Algérie-Italie: Jeudi, Sonatrach a signé un protocole d’accord avec le groupe italien « Eni » , visant à accélérer le développement des champs gaziers découverts en Algérie et à réduire l’empreinte carbone en exploitant l’hydrogène vert.

La cérémonie de signature a été supervisée par le PDG de Sonatrach, Taoufik Hakkar, et le directeur général du groupe italien Eni, Claudio Descalzi.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a assisté à la cérémonie de signature, où il est en visite d’Etat en Italie, aux côtés du Premier ministre italien Mario Draghi.

Selon le communiqué de Sonatrach , le protocole d’accord signé par les deux parties est « une nouvelle pierre angulaire d’une coopération fructueuse dans le domaine énergétique entre l’Algérie et l’Italie, qui œuvrera à mieux promouvoir les relations entre les deux pays ».

La même source a ajouté que la réduction de l’empreinte carbone par l’exploitation de l’hydrogène vert permettra une évaluation des capacités de gaz disponibles pour le développement accéléré des champs découverts par Sonatrach.

Il est prévu que le volume de production de gaz des zones concernées par l’accord atteindra environ 3 milliards de mètres cubes par an, ce qui contribuera, ajoute le communiqué, à augmenter la capacité d’exportation de l’Algérie vers l’Italie à travers le gazoduc international Enrico Mattei/Transmed.

Cet accord porte sur l’évaluation technico-économique d’un projet pilote d’hydrogène vert sur le champ de Bir Rabaa Nord, qui vise à réduire l’empreinte carbone de l’usine à gaz de ce champ.

Sonatrach a déclaré que l’accord répondait à la stratégie de développement durable adoptée par l’entreprise afin de développer des technologies ayant un impact positif sur l’environnement et de développer des projets qui réduisent l’empreinte carbone des activités du complexe.

Article précédentPrésident Tebboune : l’Italie sera le premier fournisseur de gaz et d’électricité algériens à l’Europe
Article suivantHydrocarbures: Les exportations algériennes de GNL en baisse de 25%