L’Algérie a accordé 315 milliards de dinars pour le financement de la Mosquée de Paris

0
Mosquée de Paris
Advertisement

France Algérie: Le ministre des affaires religieuses et des dotations, Youcef Belmahdi, a révélé le financement par l’Algérie de la mosquée de Paris, d’une valeur de 315 milliards de dinars algériens.

L’Algérie a prévu des dépenses estimées à 580 milliards au profit de l’encadrement des activités religieuses et culturelles au profit des immigrés, selon le ministre.

Youcef Belmahdi a expliqué que le suivi du budget soumis à la mosquée elle-même s’effectue en transférant le montant en 4 versements, le premier versement représentant 50% du montant total.

Les autres versements sont transférés, après remise d’un rapport précisant les aspects de décaissement du premier versement.

D’autre part, le doyen algérien de la mosquée de Paris, Chams El-Din Hafez, a confirmé que l’Algérie envoie chaque année 120 imams en France, où ils sont nommés dans différentes mosquées, soulignant que ce sont les autorités algériennes qui financent le Mosquée de Paris, considérant que la France « ne finance pas le culte ».

La mosquée elle-même gère le processus de nomination des imams dans les mosquées françaises, les autorités françaises ayant décidé de nommer des imams de 03 pays, 150 imams de Turquie, 120 imams d’Algérie et 30 imams du Maroc.

Il est à noter que le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a instruit Chams El-Din Hafez de poursuivre ses efforts et d’améliorer les performances de cette institution, en adoptant modération et modération et en luttant contre l’extrémisme et l’extrémisme.

La Mosquée de Paris est la plus importante institution religieuse islamique active en France.

Article précédent« Ils n’ont pas rempli leurs devoirs » .. Un mouvement attendu dans le corps des gouverneurs du sud, coïncidant avec les protestations des syndicats de la région
Article suivantAffaire d’escroquerie étudiante.. Procès Numidia Lezoul reporté