Un sit-in d’une dizaine de personnes membres du Mouvement des citoyens (Arouch) a été empêché mercredi, devant le siège de la présidence de la République, par les forces de l’ordre présentes en force sur les lieux. Les participants à ce sit-in, dont le délégué des Arouch Belaïd Abrika, se sont regroupés à moins de 500 m du siège de la Présidence et ont demandé aux pouvoirs publics de respecter leur engagement à faire la lumière sur « l’assassinat en Kabylie, il y a dix ans, des 126 jeunes en Kabylie ».Le sit-in a été rapidement dispersé par la police. Cette manifestation coïncide avec le 31e anniversaire du « Printemps berbère » du 20 avril 1980 ainsi que celui des événements de 2001 où des émeutes avaient fait 126 morts et des centaines de blessés.

APS

Article précédentMort d’Ebossé : La JSK sans stade et sans supporters jusqu’à la fin de la saison
Article suivantLu sur El Watan. La guerre de succession a-t-elle commencé ?